FBC-SPO-CHICK-FIL-A-PEACH-BOWL---CINCINNATI-V-GEORGIA

Crédit : AFP

NFL

Espoirs défensifs énigmatiques

Publié | Mis à jour

Le portrait des principaux joueurs offensifs disponibles au repêchage a été dressé hier et le moment est venu de braquer les projecteurs vers leurs confrères défensifs. La cuvée 2021 ne regorge clairement pas de valeurs sûres.

Outre quelques joueurs dominants, plusieurs autres présentent un potentiel fort intrigant, mais demeurent loin de toute garantie de succès. Il y aura des coups de circuit et des coups d’épée dans l’eau. Voici quelques noms à retenir avant le repêchage simulé du Journal, qui sera présenté demain.

Jaelan Phillips

Ailier/secondeur | Miami | 6 pi 5 po, 260 lb

Il n’y a aucun prospect qui soit une valeur sûre dans le rôle de «edge» dans cette cuvée, soit chez les ailiers défensifs ou secondeurs extérieurs. Toutefois, Jaelan Phillips a été dominant en 2020 avec 15,5 plaqués pour pertes et huit sacs du quart. Le talent, le physique et les aptitudes sont réunis, mais c’est l’historique de blessures qui fait peur, notamment les commotions cérébrales. Cet aspect ne peut être ignoré, mais en santé, Phillips est de la bombe.

Azeez Ojulari

Ailier/secondeur | Georgia | 6 pi 2 po, 249 lb

Ojulari représente l’un des cas les plus intrigants du repêchage. Plusieurs craignent qu’il ne soit pas assez imposant à moins de 250 lb pour évoluer à l’extrémité d’un front défensif dans la NFL. Ce modeste gabarit lui assure toutefois d’être explosif à souhait dans ses premiers mouvements. Il a été le joueur défensif le plus productif de la féroce conférence SEC avec 12,5 sacs, 18,5 plaqués pour pertes et cinq échappés provoqués face à des joueurs de ligne offensive de qualité la saison dernière.

Kwity Paye

Ailier/secondeur | Michigan | 6 pi 2 po, 270 lb

Kwity Paye est très bien bâti pour évoluer à l’extérieur et dans certaines situations à l’intérieur. Il est un bon athlète qui est reconnu comme un excellent leader avec une bonne attitude et qui joue en fournissant un effort constant. Dans son cas, cependant, la production (11,5 sacs en carrière) n’a pas forcément été à la hauteur du potentiel à ce jour. Son arsenal de mouvements pour appliquer la pression demeure à développer. Bien dirigé au prochain niveau, il peut faire des flammèches.

Jayson Oweh

Ailier/secondeur | Penn State | 6 pi 4 po, 257 lb

Oweh est l’athlète le plus phénoménal qui soit à sa position. Quand un «edge» court le 40 verges en 4,37 s et que ses autres tests relèvent aussi de la science-fiction, il y a de quoi être intrigué. On vous l’a souvent répété, les tests physiques sont loin d’assurer la pérennité dans la NFL, mais à tout coup, une équipe tombe amoureuse des capacités athlétiques. Il est pour l’instant un projet, un risque qui pourrait être ultra payant ou faire patate.

Gregory Rousseau

Ailier/secondeur | Miami | 6 pi 6 po, 266 lb

C’est assurément la thématique à cette position cette année, mais Rousseau s’avère un autre dossier intrigant. Il a tout cassé en 2019 avec 15,5 sacs du quart, même si certains ont été récoltés de manière opportuniste. Il s’agissait de sa première (et seule) saison comme partant, ce qui laisse entrevoir un potentiel grandiose. Sauf que Rousseau a fait l’impasse sur la dernière saison et l’échantillon demeure maigre. À 6 pi 6 po, il fera saliver des équipes.

Joe Tryon

Ailier/secondeur | Washington | 6 pi 5 po, 259 lb

Voilà un autre joueur défensif qui a dominé en 2019 avant de faire une croix sur la dernière campagne. Décidément, ce repêchage s’annonce imprévisible! Joe Tryon en impose avec sa musculature et ses longs bras. Il a évolué à différents endroits sur le front défensif, ce qui en fait un joueur polyvalent. Tryon est l’un des joueurs qui montrent le plus de puissance à sa position.

Christian Barmore

Plaqueur | Alabama | 6 pi 4 po, 310 lb

Dans la catégorie des plaqueurs défensifs dans cette cuvée, il y a Christian Barmore et, loin derrière, les autres. Bien sûr, il est possible que d’autres soient plus dominants plus tard dans la NFL, mais pour l’instant, Barmore est le seul qui semble assuré d’être choisi au premier tour. On se questionne sur le fait qu’il n’a obtenu que six départs, mais il a été monstrueux dans les bons moments, notamment lors du dernier championnat national.

Levi Onwuzurike

Plaqueur | Washington | 6 pi 2 po, 290 lb

Dans le cas de Levi Onwuzurike, ce sont les qualités athlétiques qui attirent l’œil. Les joueurs de ligne défensive qui volent à ce point sont plutôt rares. À 290 livres, cependant, il pourrait éprouver des ennuis à déplacer les gardes adverses au prochain niveau. Dans la NFL, il devra être déployé à l’extérieur des gardes, où il pourrait produire davantage qu’à l’intérieur, comme il était utilisé à l’Université de Washington.

Micah Parsons

Secondeur | Penn State | 6 pi 3 po, 246 lb

Un athlète rare! Parsons est reconnu, pratiquement à l’unanimité, comme le meilleur secondeur de sa classe depuis plusieurs mois et le fait qu’il ait opté pour ne pas jouer en 2020 n’a pas changé la donne. Le pire, c’est qu’il y a encore largement place à amélioration puisqu’il n’a disputé qu’une saison comme partant. Il ne débarquera jamais du terrain, sauf s’il fait des siennes en dehors. Son immaturité est en effet l’unique point d’interrogation.

Jeremiah Owusu-Koramoah

Secondeur | Notre Dame | 6 pi 1 po, 220 lb

Owusu-Koramoah est un autre spécimen athlétique. Certains avancent même qu’il pourrait devenir supérieur à Parsons dans la NFL en raison de ses aptitudes en couverture de passe. Il a aussi démontré qu’il peut appliquer la pression avec sept sacs lors de ses deux dernières saisons. Son gabarit en fait le candidat idéal pour prendre le rôle de joueur hybride (secondeur/maraudeur) que de plus en plus d’équipes recherchent. Un «joker» sur le terrain...

Zaven Collins

Secondeur | Tulsa | 6 pi 4 po, 259 lb

Dans le cas de Collins, il y a une combinaison idéale entre la grandeur, la charpente, la vitesse et la puissance. Lors des trois dernières saisons, il a montré une belle constance avec 244 plaqués, dont 30 pour des pertes, en plus de cinq interceptions. Il y a des athlètes plus impressionnants à sa position en termes d’explosion et de vitesse, mais son instinct le sert bien et sa polyvalence n’a pas son égal.

Jamin Davis

Secondeur | Kentucky | 6 pi 1 po, 234 lb

Davis est doté d’un bon gabarit et peut devenir un excellent secondeur pour contrer le jeu au sol. Il est extrêmement rapide et a le flair pour trouver le ballon constamment. Sans être assez poli pour de la couverture homme à homme, il peut tirer son épingle du jeu en couverture de zone, comme en font foi ses cinq interceptions dans les rangs universitaires. Il partait de nulle part et sa valeur a augmenté de manière astronomique en 2020.

Nick Bolton

Secondeur | Missouri | 6 pi 0 po, 232 lb

Nick Bolton est probablement le secondeur le plus physique de ce repêchage. Il se dresse en véritable mur face à la compétition et recherche le contact le plus féroce possible. Il n’est clairement pas dans le moule actuel des secondeurs, qui doivent exceller en couverture de passe, mais comme bon vieux secondeur fiable pour attaquer au milieu du terrain, il fait largement le boulot.

Patrick Surtain II

Demi de coin | Alabama | 6 pi 2 po, 208 lb

Au moins trois demis de coin, peut-être plus, devraient être sélectionnés au tour initial et Surtain devrait être le premier à entendre son nom. Il dispose d’un bon gabarit, est durable et avec 31 passes rabattues, il a démontré qu’il a été testé et qu’il a plus que tenu son bout. Il devrait briller en couverture homme à homme, lui dont la technique et la constance ne se démentent pas après avoir grandi dans un environnement NFL avec son père, Patrick Surtain Sr.

Caleb Farley

Demi de coin | Virginia Tech | 6 pi 1 po, 197 lb

En 2019, Farley figurait parmi la crème à sa position jusqu’à ce qu’une blessure au dos lui fasse rater les deux derniers matchs. Il a mis une croix sur la saison 2020, mais sa blessure a nécessité deux procédures et il pourrait même être forcé de rater le camp d’entraînement. S’il retrouve la santé, Farley est toutefois un joueur dont la vitesse et le gabarit lui permettent de rivaliser avec tout receveur. Il faudra voir à quel point sa condition le fera glisser.

Jaycee Horn

Demi de coin | South Carolina | 6 pi 0 po, 205 lb

Le fiston de l’ancien receveur des Saints Joe Horn a définitivement hérité de son esprit de combativité. Sur le terrain, il joue de manière très agressive et n’hésite pas à confronter les receveurs adverses. Les officiels l’auront à l’œil dans la NFL! S’il joue de manière disciplinée, il aura tout pour lui et deviendra vite un leader respecté dans le vestiaire. Le côté alpha ne plaira pas à tous, mais il en faut des plus « baveux » dans toute équipe!

Asante Samuel Jr.

Demi de coin | Florida State | 5 pi 10 po, 180 lb

Et encore un fils de l’autre! Samuel Jr., dont le père a brillé avec les Patriots au début de leur dynastie, montre le même instinct et la même combativité, même s’il concède souvent quelques pouces et quelques livres aux receveurs qu’il couvre. Son petit gabarit sème évidemment le doute, mais il peut évoluer autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, en homme à homme ou en zone. Il est un travailleur acharné.

Greg Newsome II

Demi de coin | Northwestern | 6 pi 0 po, 192 lb

Newsome s’est montré très avare au cours de la dernière saison en allouant seulement 10 passes complétées, dont seulement une de plus de 10 verges, selon The Athletic. En 21 matchs, il a d’ailleurs brisé 25 passes, ce qui démontre qu’il est toujours au bon endroit. Cependant, il a raté 14 matchs durant sa carrière universitaire de trois saisons, ce qui laisse un drapeau rouge du point de vue de sa durabilité.

Trevon Moehrig

Maraudeur | TCU | 6 pi 0 po, 202 lb

Moehrig risque d’être le seul maraudeur sélectionné au premier tour. En couverture de passe, il n’y a rien à redire sur son jeu, lui qui s’est régulièrement retrouvé face aux ailiers insérés adverses. L’aspect physique n’est pas à dédaigner pour autant, lui qui frappe comme un secondeur. Sa production ne se dément pas avec 26 passes rabattues et six interceptions à ses 22 derniers matchs à TCU. Il n’est pas le plus rapide, mais son flair compense.

Richie Grant

Maraudeur | UCF | 5 pi 11 po, 197 lb

Grant n’est pas particulièrement bâti ni particulièrement athlétique et, pourtant, il a le don de mettre la main sur le ballon. En trois saisons comme partant, il a enregistré 10 interceptions, 27 passes rabattues, six échappés provoqués et 11 plaqués pour pertes. Bref, il vole sur le terrain. S’il a été utilisé principalement en couverture en zone profonde à ses débuts, il s’est depuis construit un nid près de la ligne de mêlée et excelle contre la course.

Quelques joueurs intrigants...

Chaque année, des joueurs qui ne sont pas repêchés parmi les premiers offrent un potentiel intrigant à différents égards. En voici quelques-uns.

Payton Turner | Ailier/secondeur, Houston

À 6 pi 6, 270 lb et de très longs bras, Turner a le physique idéal pour appliquer la pression. Avec cinq sacs en cinq matchs la saison dernière, il s’est affirmé et semble en progression.

Alim McNeill | Plaqueur, North Carolina

Les plaqueurs comme McNeill (320 lb), qui excellent avant tout contre la course, semblent moins en demande, mais il est excellent dans ce rôle. Il est rapide pour son poids.

Ronnie Perkins | Ailier/secondeur, Oklahoma

Perkins est l’un des « edge » de sa cuvée qui montrent la meilleure explosion sur le mouvement initial. Peut-être pas un monstre de production, mais un joueur qui sera fiable.

Jabril Cox | Secondeur, LSU

Les clubs de la NFL sont de plus en plus à la recherche de secondeurs qui s’illustrent en couverture de passe et, en ce sens, Cox montre les qualités athlétiques pour couvrir les ailiers rapprochés.

Jamar Johnson | Maraudeur, Indiana

Sans être le joueur le plus physique ni le meilleur plaqueur, Johnson démontre des aptitudes spéciales en couverture et a le don de réaliser le gros jeu. Il a notamment intercepté Justin Fields à deux reprises dans leur dernier duel.