Crédit : Photo AFP

LNH

Un 1600e match pour Zdeno Chara

Publié | Mis à jour

Il a beaucoup été question du record de l’attaquant Patrick Marleau dans les derniers jours, avec raison, mais le défenseur Zdeno Chara a atteint aussi un plateau important alors qu’il a disputé samedi, son 1600e match en carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Évoluant avec les Capitals de Washington, Chara devient seulement le cinquième défenseur avec autant de matchs en saison régulière, après Chris Chelios (1651), Scott Stevens (1635), Larry Murphy (1615) et Raymond Bourque (1612).

Pour l’occasion, Chara affronte le club qui l’a repêché en 1996, soit les Islanders de New York. Le grand défenseur slovaque, aujourd’hui âgé de 44 ans, a d’ailleurs pris part à 231 matchs avec les Islanders avant se retrouver ensuite avec les Sénateurs d’Ottawa, les Bruins de Boston et les Capitals.

À propos de Marleau, rappelons qu’il a battu le record de Gordie Howe (qui était de 1767) pour le plus de matchs disputés en saison régulière dans la LNH. Dans le cas de Marleau, il pourrait disputer bientôt son 1600e match dans un seul et même uniforme, celui des Sharks de San Jose.

Crédit photo : Photo AFP

Patrice Bergeron sur la touche 

Après avoir raté le match de vendredi face aux Sabres, à Buffalo, en raison d’une blessure au bas du corps, l’attaquant des Bruins de Boston Patrice Bergeron devra être réévalué sur une base quotidienne. 

Le Québécois de 35 ans avait participé à chacun des matchs de sa formation depuis le début de la saison. En son absence, les Bruins se sont inclinés 6 à 4.

La veille, dans une victoire de 5 à 1 face aux Sabres, Bergeron avait grimacé après avoir bloqué un lancer de Rasmus Dahlin.

«C’est notre joueur de centre numéro 1 et il nous a manqué dans plusieurs situations. Mais nous avons une bonne équipe, avec de la profondeur», a indiqué l’entraineur-chef Bruce Cassidy au terme de la rencontre.

Ses propos ont été rapportés sur le site officiel de l’équipe.

«Par le passé, nous avons gagné des matchs sans lui dans la formation. Heureusement, cette année, nous n’avons pas eu à le faire puisqu’il était en santé. Mais ce n’est pas parce que "Bergy" ne jouait pas que nous avons perdu. Il est une facette importante de notre jeu, mais il y a d’autres gars qui ont les capacités.»

Cassidy n’a pas précisé si Bergeron avait été blessé par le tir qu’il a bloqué. Il y a toutefois fait allusion en parlant de l’importance de ce type de jeu pour aller chercher des victoires. Précisément comme l’ont fait les Sabres vendredi.

«Ils allaient au filet et ils lançaient plus ce soir (vendredi). Ils étaient prêts à bloquer des tirs, quelques gars ont réussi de très bons blocs et se sont mis en danger, et c’est ce que ça prend pour gagner. Nous avons eu ce genre de tirs bloqués (jeudi) et j’ai vu des gars qui ont été heurtés durement par des rondelles.»

«Ce sont des petites choses comme ça qui te font gagner des matchs dans cette ligue. Ils l’ont fait ce soir (vendredi), et nous, nous ne l’avons pas fait assez», a conclu Cassidy.

Les Bruins seront de retour en action dimanche après-midi contre les Penguins, à Pittsburgh.