Crédit : Photo AFP

NBA

Pas de chance pour Chris Boucher

Publié | Mis à jour

Alors que les Raptors de Toronto semblaient enfin remis des blessures et autres problèmes de santé – surtout liés à la COVID -, c’est maintenant au tour de Chris Boucher de tomber au combat. Cette blessure arrive à un bien mauvais moment pour le centre québécois qui connait la meilleure saison de sa carrière dans la NBA.

Le Montréalais de 28 ans a dû quitter la rencontre face aux Nets de Brooklyn au début du quatrième quart, mercredi, après avoir subi une entorse au genou gauche. L’incident est survenu alors qu’il disputait le ballon, au rebond, à Timothe Luwawu-Cabarrot. Visiblement en douleur, Boucher a eu besoin d’aide pour quitter le terrain et regagner le vestiaire. Il devrait subir un examen par résonnance magnétique pour évaluer la gravité de la blessure jeudi soir.

Boucher était le seul joueur des Raptors à avoir participé à tous les matchs de l’équipe (59) depuis le début de la saison. Il a obtenu une moyenne de 13,6 points et de 6,7 rebonds en 24 minutes de jeu par match.

Des retours salutaires

Sur une note plus positive, les Raptors ont réintégré plusieurs joueurs clés dans leur formation mercredi soir, alors que Kyle Lowry, Fred VanVleet, OG Anunoby et Pascal Siakam étaient tous de retour au jeu. C’était la première fois en près d’un mois que ces quatre joueurs étaient réunis sur le terrain.

Les Raptors ont profité de leur présence pour signer une victoire de 114 à 103. Siakam a mené la charge avec 27 points, neuf rebonds et six mentions d’assistance. Pour sa part, Anunoby a récolté 25 points.

«Nous n’avons pas été ensemble sur le terrain depuis un moment et nous n’avions pas la confiance que nous avions avant», a dit Lowry, selon Sportsnet, pour expliquer le lent début de match des Raptors. Mais ces derniers se sont bien rattrapés pour obtenir une quatrième victoire consécutive. Au grand bonheur de l’entraineur-chef Nick Nurse.

«La chimie s’est installée en cours de match, a remarqué Nurse. Je crois que les gars ont fait un très bon travail pour s’ajuster offensivement, en particulier. Nous avons généré beaucoup de bons lancers (...) Je suis content de cette performance. Je crois que c’est un bon pas en avant, même s’il nous reste beaucoup de chemin à faire.»

Installés au 11e rang de l’Association de l’Est, les Raptors sont en pleine lutte avec les Bulls de Chicago et les Wizards de Washington pour une place en séries.