Club de foot Montréal

Équipe de la semaine dans la MLS : le CF Montréal à l’honneur

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a amorcé la saison comme négligé et a pris un peu tout le monde par surprise avec une victoire de 4 à 2 sur le Toronto FC, samedi, et soudainement, on le remarque.

En effet, le club montréalais occupe une place de choix au sein de l’équipe de la semaine de la MLS avec Zachary Brault-Guillard (deux aides) qui y figure et qui est lice pour le titre de joueur de la semaine.

À son premier match comme entraîneur-chef dans le circuit Garber, Wilfried Nancy figure lui aussi au sein de cette équipe, alors qu’on retrouve Djordje Mihailovic sur le banc.

Soulignons au passage que le CF Montréal a été l’une des deux seules équipes à inscrire quatre buts au cours du premier week-end d’activités, l’autre étant les Sounders de Seattle.

Plus libre  

Pour en revenir à Brault-Guillard, il a certainement joué l’un de ses meilleurs matchs dans la MLS, lui qui entame sa troisième saison avec le CF Montréal.

On l’a vu très engagé offensivement et surtout plus près du centre du terrain, même si son rôle se situe essentiellement dans le couloir droit.

«C’est un nouveau système où je défends énormément, mais j’ai aussi beaucoup de liberté offensive.»

«On veut toujours avoir une ou deux solutions avant ou arrière pour toujours avoir des possibilités de progresser.»

Il a ajouté que comme il avait participé à la qualification olympique avec l’équipe canadienne des moins de 23 ans, il se sentait déjà très en jambes.

Défense et compétition  

Brault-Guillard, qui a grandi dans le système français, est désormais adapté à la réalité footballistique nord-américaine, selon ses propres dires.

Samedi, on a surtout un jeune joueur qui présente les attributs d’un bon latéral offensif moderne.

«Ma qualité première, c’est de bien défendre. Si je peux faire un bon match défensivement, c’est déjà une réussite et si je peux contribuer offensivement, c’est du boni. Si je peux être plus dangereux offensivement quand je monte, tant mieux.»

Après le match, Nancy a notamment mentionné que Brault-Guillard était le genre de joueur à être à son meilleur quand il y a de la compétition et Clément Bayiha lui en donne à l’interne.

«Comme je ne suis pas à l’extérieur pour voir mes performances, je ne sais pas, a d’abord mentionné le principal intéressé. Mais c’est vrai que quand il y a de la compétition, tu élèves ton niveau pour être meilleur. Clément fait de l’énormément bon travail, donc on s’élève ensemble.»

Un élan  

Pour en revenir à la victoire comme telle, Wanyama, qui a été l’un des quatre marqueurs, a insisté sur son importance pour établir une mesure étalon.

«La première victoire et toujours importante parce qu’elle donne de la confiance et donne du rythme.»

Si plusieurs ont été surpris de voir le CF Montréal débloquer avec quatre buts contre Toronto, le Kényan estime que ce n’est pas si surprenant que ça.

«Nous avons de bons joueurs offensifs et nous avons travaillé très fort pendant la présaison pour développer cet aspect.»

«Pour nous, ce n’était pas une surprise d’avoir de bons moments offensifs et je crois que nous pouvons faire encore mieux.»

À l’aise  

Wanyama a eu beaucoup plus l’air du joueur que l’on attendait samedi. Il a été solide défensivement et en récupération, voire dominant, en milieu de terrain.

«C’est un grand avantage d’avoir une vraie présaison parce que ça m’a permis de mieux comprendre mes coéquipiers.»

On peut ajouter à ça qu’il a paru beaucoup plus à l’aise dans le jeu collectif avec un Samuel Piette placé plus bas sur le terrain alors qu’on le faisait jouer plus près des attaquants l’an passé.

«Je connais les qualités de Sam et je crois qu’on se comprend mieux maintenant. Je ne crois pas que ce soit important qu’on joue haut ou bas sur le terrain.

«Je me sens à l’aise dans toutes les positions et je me sens bien comme relayeur. J’aime aussi marquer des buts.»