Crédit : Archives WENN.com

UFC

McGregor-Poirier: un autre rebondissement

Publié | Mis à jour

Quelques jours après que les combattants eurent évoqué la possible annulation de leur troisième choc, le président de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White, a indiqué mercredi que Conor McGregor et Dustin Poirier croiseront le fer bel et bien le 10 juillet à l’UFC 264.

Le dirigeant en a profité pour annoncer que l’affrontement aura lieu au T-Mobile Arena de Las Vegas. Selon le réseau ESPN, le troisième duel de la trilogie se tiendra à 155 lb. Jusqu’ici, chaque athlète a gagné une fois, Poirier triomphant par K.-O. technique au deuxième round en janvier.

Pourtant, les deux protagonistes ont été impliqués dans une mésentente sur les réseaux sociaux au cours des derniers jours et plusieurs médias ont rapporté que le combat allait tomber à l’eau. Or, dans le monde des arts martiaux mixtes, les conflits personnels médiatisés constituent souvent un bon moyen de «promouvoir» un événement et les derniers échanges sur Twitter entre McGregor et Poirier pourraient plutôt avoir servi à susciter davantage d’attention.

Dimanche, Poirier a mentionné que son vis-à-vis n’avait pas tenu sa promesse de remettre 500 000 $ à son organisme de charité, The Good Fight Foundation. Avant le deuxième duel entre les deux athlètes, tenu à l’UFC 257, McGregor avait déclaré qu’il allait soutenir l’entité en question, sauf que son équipe attendait de savoir comment l’argent serait utilisé, selon ses dires.

«Tu t’es tiré dans le pied, [...] tu as le cerveau mort : 500 000 $ sans planification en place. [...] Tu dois être un novice des finances. En passant, le combat ne tient plus. Je me battrai contre quelqu’un d’autre le 10 [juillet]. Bonne chance avec ton contrat, le jeune», a écrit McGregor sur Twitter.

Celui-ci a précisé qu’aucun contrat n’avait été signé quant à un affrontement cet été en date du 2 avril.

En guise de réponse au message sur les réseaux sociaux, Poirier a simplement diffusé une vidéo montrant une partie du dernier choc avec son rival.