WWE

Bianca Belair et Bad Bunny volent le show à WrestleMania

Bianca Belair et Bad Bunny volent le show à WrestleMania

Patric Laprade

Publié 11 avril
Mis à jour 11 avril

Les « B » étaient à l’honneur hier, alors que Bianca Belair et le rappeur Bad Bunny ont ni plus ni moins volé le show lors de la première soirée de WrestleMania.

Les deux ont offert une performance incroyable, chacun à leur façon.

La EST de la WWE (lire en anglais pour bien comprendre la rime) est devenue la toute nouvelle championne féminine de SmackDown, défaisant Sasha Banks dans la finale de l’événement, qui a débuté avec environ 30 minutes de retard à cause de la pluie.

Elle a non seulement démontré qu’elle était la meilleure athlète dans la division féminine de la WWE, mais aussi qu’elle était officiellement arrivée dans la cour des grands. On pourra maintenant parler de Charlotte Flair, Sasha Banks, Becky Lynch, Bayley, Asuka ET Bianca Belair.

Le match était bien construit, mettant la force brute de la nouvelle championne en valeur, sans oublier la lutte toujours bien précise de Banks.

Souvent, je critique les lutteurs et lutteuses qui manquent leur point de friction, qui font parfois deux ou trois minutes de trop et ce faisant, ne vont pas chercher la réaction maximale de la part des fans.

Dans le cas de Belair et Banks, la dernière prise est arrivée juste au bon moment et tout le monde a sauté de joie dans le stade Raymond James de Tampa Bay, qui a accueilli 25 675 personnes pour l’événement, lorsque Belair a rivé les épaules de Banks au tapis pour le compte de trois. Tout le monde sauf Michael Cole, qui lui croyait que Banks s’était dégagée. Il vieillit le Michael!

Respect à Bad Bunny 

De son côté, le rappeur Benito Antonio Martínez Ocasio, mieux connu sous son nom de scène de Bad Bunny, a offert ce qui pourrait être la meilleure performance par un non-lutteur de l’histoire.

Trois noms me viennent en tête : l’acteur Stephen Amell, le basketballeur Shaquille O’Neal et le footballeur Pat McAfee.

Il a été supérieur à Amell, qui pourtant avait été excellent, supérieur à O’Neal, alors que seul McAfee pourrait le concurrencer. Entendons-nous en disant que Bunny a été le meilleur non-athlète dans une arène de lutte.

Ce qui est certain, c’est qu’il n’est clairement pas juste venu chercher un chèque de paie. Il a trimé dur pendant plusieurs semaines au centre de performance avec Adam Pearce et Drew Gulak et ses efforts ont porté fruits.

Bien supporté par le Miz et John Morrison (la lutte est un travail d’équipe après tout), il a très bien paru, non seulement dans ses prises offensives, mais aussi de la façon qu’il vendait les manœuvres de ses adversaires. Je connais des lutteurs qui n’arrivent pas à jouer la comédie d’aussi belle façon. En fait, le champion de la WWE, plus tôt dans la soirée, n’est pas arrivé à la cheville de Bad Bunny dans cette catégorie.

C’était un sans-faute de la part du chanteur, rien à voir avec Rob Gronkowski l’an dernier.

Je ne comprendrai jamais Vince McMahon 

Comme vous le savez, ça faisait plus d’un an qu’il n’y avait pas eu de fans à la WWE.

L’an dernier, WrestleMania avait été présenté sans spectateurs alors que la pandémie débutait à peine et le plus important dommage collatéral avait été Drew McIntyre. En effet, ce dernier remportait enfin le titre de la WWE, défaisant Brock Lesnar en plus, mais sans pouvoir goûter à la réaction de 60 000 personnes qui l’acclament à l’unisson.

Cette année, la WWE et Vince McMahon avaient l’occasion de réparer cette injustice.

Après avoir été champion presque toute l’année depuis avril 2020 (à part une défaite face à Orton, défaite qu’il a vengée), il a perdu le titre contre le Miz en février dernier, champion de transition pour Bobby Lashley. La logique voulait donc que ce soit une façon de redonner le titre à Drew, à WrestleMania, devant une foule considérable. C’était le scénario idéal. Le seul scénario possible. C’était encore plus clair lorsque le match a été annoncé comme étant le premier de la première partie de WrestleMania.

Et pourtant non!

À la grande surprise de plusieurs, Bobby Lashley est demeuré champion. Oui, indépendamment de McIntyre et de sa quête, on a débuté le show avec la victoire d’un heel, d’un vilain.

Comment remercier un auditoire qui a attendu un an pour voir un événement de la magnitude de WrestleMania, le tout devant une foule survoltée?

La réponse : en faisant gagner le plus impopulaire des deux lutteurs dans le premier match.

Drew McIntyre avait la foule de son côté. Ça paraissait. Il a été le premier lutteur à franchir les rideaux et a reçu une belle ovation de la part des fans. S’il avait gagné, ça aurait l’euphorie dans la foule. Les gens auraient dansé. Mais quelqu’un a décidé de gâcher leur plaisir. Un rabat-joie. Un « grinch ».

Un bon match, mais une fin illogique 

Si j’y vais dans le plus technique, le tout avait encore moins de sens.

Bobby Lashley a presqu’abandonné lorsque McIntyre lui a appliqué une clé de bras (Kimura). Une clé de bras. Lorsque Lashley s’en est finalement sorti en s’agrippant aux câbles, il est revenu dans le combat sans jamais vendre son bras. Sans jamais faire semblant d’avoir mal à son bras pour les non-initiés. Un très mauvais jeu d’acteur ici.

Puis, il met fin au match en appliquant sa double nelson, une prise qui demande justement d’avoir de la force dans les deux bras. Quand j’ai vu la manœuvre être appliquée, je me disais qu’à cause du bras de Lashley, McIntyre s’en tirerait et finirait le champion par la suite.

Ben non toi.

McIntyre n’a pas abandonné. Il est tombé sans connaissance.

Comme si ce n’était pas assez, il a fallu que l’Écossais, le choix du public, ait l’air d’un idiot, car juste avant de se faire prendre dans la prise de prédilection du champion, il avait été déconcentré par le gérant de Lashley, MVP, qui n’est même pas intervenu physiquement. Non, non. Il a simplement crié. McIntyre a regardé en sa direction, puis a manqué son coup de pied de l’épée, ce qui a permis à Lashley de reprendre le dessus.

Par contre, je veux mettre quelque chose au clair. En dépit de la fin, les deux gars ont travaillé très fort et ça a été, pour la majeure partie, un bon match.

Pour ajouter à tout cela, dans le deuxième match, qui passera à l’histoire seulement pour la chute sur la rampe mouillée de Mandy Rose, une équipe heel a remporté le combat. On a donc commencé WrestleMania avec deux victoires consécutives par des vilains.

“Dans la dernière année, il nous manquait quelque chose, la chose la plus importante, c’est-à-dire vous, les amateurs », a dit Vince McMahon, dans un excellent discours au tout début de la diffusion. Disons qu’il a une drôle de façon de le démontrer...

La pluie, une chute et de nouveaux champions 

Dans les autres combats, le duel entre Cesaro et Seth Rollins a livré la marchandise. De l’émotion à souhait, alors que le Suisse remportait son tout premier combat en simple à WrestleMania. Il s’agit d’une deuxième défaite consécutive au rendez-vous annuel pour Rollins, lui qui avait perdu en 2020 face à Kevin Owens.

AJ Styles et le géant Omos ont remporté les titres par équipe. L’ancien joueur de basketball, qui mesure 7 pieds, a été protégé dans le combat. Il n’a rien fait de compliqué, mais ce qu’il faisait, il le faisait bien. De loin supérieur aux performances du Great Khali ou de Giant Gonzalez.

Pour sa part, Shane McMahon a démontré qu’il était encore capable, malgré son âge, de prendre une chute du haut d’une cage. Le match n’avait rien d’extraordinaire, mais c’était exactement ce que je m’attendais : le vieux répertoire de Shane-o-Mac, une grosse chute de sa part et une victoire de Strowman.

Finalement, le pire combat de la soirée fut le match de type gauntlet pour déterminer les aspirantes numéro un aux titres féminins par équipe de la WWE. Un match désorganisé, qui manquait de cohésion, de communication et avec plusieurs erreurs.

Le seul moment digne de mention est la chute sur la rampe de Mandy Rose lors de son entrée, rampe qui était mouillée de la pluie qui sévissait sur Tampa un peu plus tôt en soirée. Rose a été bonne joueuse en publiant un Tweet après son combat à l’effet qu’elle ferait n’importe quoi pour faire parler d’elle et être le buzz du moment sur les réseaux sociaux!

Somme toute, une bonne première partie de WrestleMania, qui n’aurait duré que trois heures si ça n’avait pas été de la pluie. Quand ta finale livre, que ton artiste invité casse la baraque et que tu as deux autres bons matchs, tout ça devant une foule en feu, il est difficile d’avoir un mauvais événement.

Résultats rapides de WrestleMania 37 partie 1

· Le champion de la WWE Bobby Lashley, acc. par MVP a battu Drew McIntyre pour conserver le titre

· Tamina et Natalya ont défait Lana et Naomi, Ruby Riot et Liv Morgan, Billie Kay et Carmella et Mandy Rose et Dana Brooke dans un match de type gauntlet pour affronter les championnes par équipe dimanche

· Cesaro a vaincu Seth Rollins

· AJ Styles et Omos ont battu les champions par équipe Kofi Kingston et Xavier Woods pour remporter les titres

· Braun Strowman a battu Shane McMahon dans un match de cage

· Bad Bunny et Damian Priest ont défait Le Miz et John Morrison ̧

· Bianca Belair a vaincu la championne féminine de SmackDown Sasha Banks pour remporter le titre

WrestleMania 37 partie 2 – Mes prédictions

C’est ce soir qu’aura lieu la seconde partie de WrestleMania.

Voici donc mes impressions et prédictions pour chacun des matchs de ce soir.

La championne féminine de Raw Asuka c. Rhea Ripley 

Ce match ne devait pas être à l’affiche. Le plan était Asuka contre Charlotte Flair, mais son faux test de grossesse lui a non seulement coûté ce match, mais selon toute vraisemblance, une place à WrestleMania, point.

Donc si ce n’était pas le plan d’y aller avec Ripley, il n’y avait sûrement pas de plan de lui donner le titre. Souvent, dans ce genre de situations, on s’en sert pour justement créer une surprise. C’est son premier match, ce serait vraiment ordinaire qu’elle perde. J’y vais avec Ripley. Dans tous les cas, ce match a un très fort potentiel. Il devrait se trouver sur la liste des meilleurs matchs de WrestleMania.

Le Fiend, acc. Alexa Bliss c. Randy Orton 

J’ai tellement peu d’intérêt pour ce match. Ça avait bien débuté comme histoire. La plupart du temps j’ai aimé ce nouveau personnage de Bliss. Mais dernièrement, en fait depuis le retour du Fiend, je trouve que ça stagne. J’espère vraiment que ce sera la fin de cette rivalité.

Comment la finir alors? Bonne question.

Je veux dire, Orton a brûlé le Fiend. On le croyait mort. Que peut-il faire de plus? À cause de ça, j’y vais avec une victoire du Fiend. À moins que Bliss revienne à elle, fasse perdre son maître et qu’on commence quelque chose entre les deux. Mais j’en doute.

Autre question, est-ce que ce sera un match cinématographique? Est-ce qu’on va aller là malgré les 25 000 personnes sur place? Est-ce qu’on va faire un moitié-moitié comme on a déjà fait dans le passé? Possible.

Le champion Intercontinental Big E c. Apollo Crews dans un combat de tambours nigériens 

Bon. C’est un match sans règles. C’est pas plus compliqué que ça. On pousse beaucoup Crews dernièrement, alors je pense qu’il va l’emporter. On pourrait ensuite élever Big E dans les finales pour le titre Universel. Cela dit, Big E n’a pas eu le meilleur des règnes comme champion IC. Une grosse victoire pourrait solidifier son règne. J’y vais avec Crews, mais je ne serais pas surpris de voir Big E l’emporter.

Le champion des États-Unis Riddle c. Sheamus 

Ce match est le « sleeper » de ce soir. Ça pourrait être un excellent match. Deux gars très talentueux quand ils le veulent et quand on leur permet. Riddle n’a pas besoin d’une ceinture pour se mettre en valeur. De l’autre côté, Sheamus n’a pas eu de titre en simple depuis 2015. Il est du. J’y vais avec l’Irlandais, mais le fait que Vince aime bien Riddle me fait quand même hésiter.

Les championnes par équipes Nia Jax et Shayna Baszler c. Tamina et Natalya 

Deux équipes heels qui s’affrontent, ce n’est jamais l’idéal. Je ne vois pas le but de donner les titres à Tamina et Natalya, alors j’y vais avec les championnes. Pas sûr qu’on va assister à un classique ici.

Kevin Owens c. Sami Zayn 

J’ai tellement écrit sur ces deux-là que je ne sais plus quoi en penser! La logique veut qu’Owens gagne à cause de Logan Paul. Mais ça pourrait aussi être une feinte comme lorsque Tyson devait s’allier avec la DX pour finalement être du côté d’Austin. À date, avec mes prédictions, mon show est assez heel. Il faut que des babyfaces gagnent. J’y vais avec Owens alors.

Dans tous les cas, le gagnant importe peu. On veut et on va avoir tout un match. De mon côté, je vais essayer de ne pas pleurer!!

Le champion Universel Roman Reigns c. Edge c. Daniel Bryan 

Les trois ont une raison de gagner ici.

Reigns, parce qu’il est tellement dominant depuis son retour et on ne veut pas que ça se termine.

Edge, parce que c’est l’histoire formidable d’un gars qui ne devait plus jamais lutter et qui revient à son âge, gagne le Royal Rumble et gagne le titre. C’est une belle histoire pour un babyface par contre. Là il va être heel. Est-ce justement la raison pourquoi on l’a tourné heel? Pour justifier sa défaite?

DB, c’est aussi l’histoire d’un gars qui ne devait plus lutter, qui en est à ses derniers miles et qu’on pourrait faire gagner un gros titre pour une dernière fois.

Dans la mesure où Edge ou Bryan gagne le titre, le règne sera éphémère. Jusqu’à SummerSlam au plus tard. Reigns va reprendre le titre c’est sûr.

Je pense qu’on a voulu en faire un match triple menace pour permettre à Reigns de perdre le titre sans perdre le match et non pas juste pour présenter un meilleur match.

J’ai tergiversé à plusieurs reprises, mais je pense que je vais y aller avec Daniel Bryan. C’est la finale. C’est le seul babyface. C’est la première fois qu’on va avoir une foule. Tu veux finir l’événement avec une grosse réaction. Tu veux envoyer les gens

à la maison avec un sourire. Le regretté Pat Patterson voudrait créer un moment avec ça et la seule façon de le faire, c’est de donner le titre à Bryan.

Mais bon, Patterson n’y est plus et on n’est jamais à l’abri de se faire faire un « Bobby Lashley »...

À lire demain 

Demain, je serai de retour avec mes impressions et les résultats de la deuxième partie de WrestleMania, ainsi que mes impressions générales des deux soirées combinées. De plus, je vous entretiendrai sur l’entrevue que donnera Chris Jericho à Steve Austin tout de suite après la conclusion de WrestleMania.