Canadiens de Montréal

Transactions: les cibles de Marc Bergevin

Publié | Mis à jour

La blessure au pouce de Brendan Gallagher fera très certainement mal aux Canadiens de Montréal sur la patinoire. Toutefois, étant donné que son nom se retrouve sur la liste des blessés à long terme, le directeur général de l'équipe, Marc Bergevin, obtient une marge de manoeuvre supplémentaire en vue de la date limite des transactions.

Ainsi, Bergevin pourrait tenter d'améliorer son équipe d'ici le 12 avril prochain.  

«Je pense que c’était clair qu’il allait encore une fois tenter d’améliorer son équipe, a souligné le journaliste de la chaîne TVA Sports Renaud Lavoie, lors du deuxième entracte du match entre les Oilers d'Edmonton et les Sénateurs d'Ottawa, mercredi. Le problème qu’il y a, c’est qu’il n’avait plus de place sous le plafond salarial. Donc, il fallait sortir un joueur de son équipe absolument pour tenter d’en acquérir un autre. 

«Là maintenant, il a un peu plus de latitude. C’est un peu plus de 2 millions $ qu’il obtient pour aller chercher un autre joueur. Donc, oui, on pourrait impliquer des choix au repêchage dans une prochaine transaction. Mais la tendance est lourde avec Marc Bergevin. Il cherche des anciens gagnants de la coupe Stanley. Et ça, je pense que c’est encore pour lui une priorité. Nos yeux vont se tourner du côté des Blues. Est-ce que c’est Tyler Bozak, Vince Dunn, qui gagne moins de 2 millions $ par année?

«Soudainement, il peut travailler un peu plus. Il a les mains beaucoup moins liées qu’il y a quelques jours.»

Lavoie a également discuté du cas de Joel Armia, dont le nom est toujours sur la liste de la COVID-19.

«Ce que j’ai appris et ce que je ne savais même pas est que ce n’est pas seulement la Ligue nationale qui place ton nom sur cette liste, a confié Lavoie. L’équipe peut aussi placer le nom sur la liste COVID en disant que le joueur n’est pas encore remis de la COVID-19 à 100%. 

«Il a quitté la quarantaine, il a rejoint l’équipe, par contre il n’est pas prêt. [...] Quand il va reprendre des forces, quand il va revenir sur la glace, on va être forcé de l’enlever. C’est comme une liste des blessés déguisée.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.