MLS-SOC-SPO-TORONTO-FC-V-NEW-YORK-CITY-FC:-KNOCKOUT-ROUND---MLS-

Crédit : AFP

MLS

Le Toronto FC ne se laisse pas faire

Publié | Mis à jour

Le Toronto FC a fait preuve de caractère, mercredi au Mexique, en revenant de l’arrière afin d’arracher un verdict nul de 1 à 1 au Club Leon, dans le cadre du match-aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF.

En retard par un but à la demie, l’entraîneur de la formation torontoise, Chris Armas, a fait entrer en jeu l’attaquant Erickson Gallardo. Cette décision s’est avérée payante, un peu plus de cinq minutes plus tard, quand l’athlète de 25 ans a soutiré le ballon à un défenseur adverse afin de créer un surnombre. En tentant d’intercepter la passe de Gallardo, le défenseur du Club Leon Andres Mosquera a redirigé le ballon par-dessus son gardien et dans son propre filet. 

C’est le défenseur Fernando Navarro qui a assuré la réplique pour l’équipe mexicaine. Ce dernier a réalisé un magnifique tir, à la volée, qui a terminé sa course dans la cage torontoise. Sur la séquence, le gardien Alex Bono est passé bien près de réussir un arrêt, puisque le ballon lui a frôlé les doigts. 

Bono a été fort occupé, lui qui a vu ses adversaires diriger 13 tirs vers lui. Seulement deux ont atteint la cible. 

Le seul club canadien de la compétition aura la chance de passer à la prochaine étape le 14 avril, lors du match-retour. 

L’Union part du bon pied 

Même en territoire hostile, l’Union de Philadelphie a été en mesure d’obtenir un excellent résultat à San Jose, au Costa Rica. La formation américaine l’a emporté 1 à 0 contre le Deportivo Saprissa. 

Le seul et unique but de la rencontre est provenu de la tête de Kacper Przybylko. Le Polonais a reçu un centre parfait de son coéquipier Olivier Mbaizo qu’il a redirigé dans le fond du filet adverse. 

À l’autre bout du terrain, le gardien Andre Blake a réussi deux arrêts afin de signer le blanchissage, mais il a dû se tenir aux aguets tout au long du match, puisque les joueurs adverses ont tenté 17 tirs au total vers son filet. 

Saprissa s’était fait sortir de la compétition au même stade de la compétition lors de l’édition 2020 par le CF Montréal, qui portait toujours le nom «Impact» à l’époque. La formation costaricaine aura la chance d’éviter de subir le même affront, le 14 avril, lors du match-retour.