Crédit : AFP

Tennis

Un défi énorme pour Andreescu en finale

Publié | Mis à jour

Pour sa première finale depuis son fameux triomphe aux Internationaux des États-Unis en 2019, la Canadienne Bianca Andreescu a rendez-vous, ce samedi à Miami, avec la numéro un au monde. Rien de moins.

L’Australienne Ashleigh Barty, qui devance dans l’ordre Naomi Osaka et Simona Halep en tête du classement mondial, se méfie toutefois d’Andreescu. Les deux athlètes en seront alors à une première confrontation.

La finale du tournoi de Miami sera diffusée sur les ondes de TVA Sports, ce samedi, dès 13h.

• À lire aussi: Bianca Andreescu en finale à Miami

«Bianca a démontré dans de gros tournois qu’elle avait la capacité de battre les meilleures, a noté Barty, sur le site web de la WTA. Je sais, du peu que j’ai vu d’elle, qu’elle se déplace bien sur le court en étant extrêmement physique. Elle a de bonnes mains et elle a des options des deux côtés.»

«Je pense que c’est ce qui fait que son jeu représente un défi exceptionnel, a ajouté Barty, concernant la Canadienne occupant le neuvième rang mondial. Elle a tellement d’atouts différents.»

Trois en quatre jusqu’ici

Dans un match serré du début à la fin, Andreescu a vaincu la Grecque Maria Sakkari en trois manches de 7-6 (9), 3-6 et 7-6 (7) pour obtenir son billet pour la finale du tournoi de Miami, jeudi. 

Il s’agira d’une cinquième finale en carrière pour Andreescu, qui avait dû délaisser les courts en 2020 en raison d’une blessure à un genou. Elle a aussi dû s’absenter plus tôt cette année lorsqu’une jambe la faisait souffrir.

La Canadienne sera en quête d’un quatrième titre, ayant perdu une seule fois lors de ses finales précédentes, soit à Auckland, en janvier 2019. En plus de son titre du Grand chelem, Andreescu compte aussi à son palmarès des victoires à Indian Wells (mars 2019) et à la Coupe Rogers (août 2019).

Plus tôt dans la présente compétition, Andreescu a successivement vaincu la Tchèque Tereza Martincova, l’Américaine Amanda Anisimova, puis les Espagnoles Garbine Muguruza et Sara Sorribes Tormo.

Barty a vaincu, en demi-finale, l’Ukrainienne Elina Svitolina en deux manches identiques de 6-3, jeudi.