Crédit : AFP

Baseball - MLB

Atteindre ou ne pas atteindre, là est la question!

Atteindre ou ne pas atteindre, là est la question!

François Paquet

Publié 29 mars
Mis à jour 29 mars

La saison 2020 aura été très différente, mais quand même divertissante. Les Dodgers de Los Angeles ont gagné en toute légitimité et méritent amplement leur titre malgré la saison de seulement 60 matchs. Cependant, on a quand même eu une certaine impression de pause ou de saison de transition entre l’avant et l’après-pandémie. Si bien que quelques dossiers n’ont pas été réglés, dont celui des Astros de Houston, qui se sont fait prendre à voler des signaux en 2017!

Oui, déjà quatre années sont passées depuis le scandale du vol des signaux, mais il faut comprendre que la supercherie a été connue seulement quelques années plus tard et les sanctions aussi. Et pourtant, c’était une si belle histoire avec le magazine Sports Illustrated qui, quelques années auparavant, avait placé Georges Springer à la une, en prédisant la victoire des Astros à la Série Mondiale de 2017. Non seulement, les Astros avaient gagné, mais Springer avait été le joueur par excellence de la Série Mondiale.

Plusieurs joueurs du baseball majeur sont encore en rogne contre les Astros. Non seulement d’avoir triché et d’avoir terni le sport, mais aussi d’avoir été arrogants par rapport à la controverse. Il faut rappeler que le gérant AJ Hinch a été viré et suspendu et que le directeur général Jeff Lunhow a connu le même sort. Carlos Beltran, qui venait d’être nommé gérant des Mets à New York, a été congédié quelques semaines plus tard, en raison de son implication comme joueur dans le dossier. Plusieurs joueurs ont quitté les Astros depuis l’éclatement du scandale, dont Georges Springer qui a abouti à Toronto. Mais les trois principaux acteurs sont toujours là et je suis convaincu qu’ils seront les cibles : Jose Altuve, Carlos Correa et Alex Bregman. Des joueurs clés dans la conquête de la Série Mondiale et une attitude désinvoltante, à en faire rougir sa propre grand-mère.

Quand on parle de ce dossier, on entend toujours dire que les Astros trichaient grâce à des poubelles. Quand on réussissait à voler le signal, on pouvait transmettre la sorte de lancer au frappeur avec un code du genre :

  • Un coup de poubelle = balle rapide
  • Deux coups de poubelle = balle glissante
  • Trois coups de poubelle = changement de vitesse

Il faut quand même être en mesure de frapper ladite balle, mais lorsqu’un frappeur professionnel obtient ce genre d’information, ces chances de réussite augmentent de 50 %.

Il faut comprendre que les Astros allaient beaucoup plus loin dans leur façon de tricher, mais le baseball majeur n’a pas réussi à amasser les preuves nécessaires pour frapper plus fort. D’ici quelques années, il est fort probable que le chat sorte du sac. Quelqu'un qui, de près ou de loin de l’équipe, va décider de libérer sa conscience. Les Astros utilisaient aussi des moyens électroniques pour aider les frappeurs et quelques frappeurs semblaient cacher quelque chose sous leur uniforme. Plusieurs photos et vidéos ont semé le doute sur Internet, reste à savoir séparer le vrai du faux dans tout ça.

Je peux déjà vous prédire que les Astros vont être ciblés et vont mener le baseball majeur pour les frappeurs atteints en 2021. Oui, ça fait quatre ans, mais le dossier n’est pas réglé pour bien des joueurs. Les Astros commencent la saison sur la route à Oakland et Anaheim et vous risquez déjà de voir les premières flammèches. Parce que je suis convaincu que tous les clubs qui auront la chance d’atteindre un des vétérans des Astros, vont le faire avec plaisir. Il y a beaucoup de choses qui ont changé dans le monde dans les dernières années, beaucoup, mais pas les lois non écrites du baseball. On a beau vouloir les modifier, difficile quand elles sont non écrites.

La tournée « Venez atteindre un frappeur des Astros » devrait ressembler à ceci:

  • Troisième match de la saison à Oakland, les Astros mènent par 8 points et un lanceur frustré des A’s atteint Jose Altuve. Quelques gros mots, mais pas plus.
  • Le lendemain, le lanceur partant des Astros atteint un joueur vedette des A’s en guise de réplique. La manche suivante, le lanceur des A’s réplique sur Carlos Correa et les bancs se vident, alors que les Astros montrent qu’ils ne seront pas intimidés.
  • Deux jours plus tard à Anaheim, les Angels accueillent les Astros. Arrive sur la butte en huitième manche dans un match à sens unique, un releveur qui jouait pour les Yankees en 2017 et qui a vu son club être éliminé par les Astros. Alex Bregman est le premier frappeur et le premier lancer passe derrière lui. L’arbitre sort de sa position, averti les deux équipes qu’à la prochaine folie, il y aura des expulsions. Le tir suivant atteint Bregman tout près de la tête et les bancs se vident.

Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Il n’y en aura pas à toutes les séries, mais chaque fois qu’il y aura une situation de match à sens unique ou de lanceurs qui ont été touchés de près ou de loin par la victoire de Houston en 2017, les Astros seront des cibles et en danger. 

Est-ce que c’est bien? Ce n’est pas un peu dangereux et prémédité? En 2021? À vous de juger, il n’y a pas de mauvaises réponses, mais je pense que la plupart des amateurs de baseball diront que les Astros auront couru après.

Les joueurs de baseball sont orgueilleux et détestent lorsqu’on fait mal paraître leur sport, et ce, même aujourd’hui. Et le fait que Bregman, Correa et Altuve ont admis leurs torts du bout des lèvres, va faire en sorte que tout le monde va vouloir sa revanche, chacun son tour!