BBN-BBO-SPO-TEXAS-RANGERS-V-COLORADO-ROCKIES

Crédit : Photo d'archives, AFP

Baseball - MLB

COVID-19 : peu de cas dans le baseball majeur

Publié | Mis à jour

Le baseball majeur n’échappe pas complètement à la pandémie de COVID-19, mais seulement quatre tests positifs, concernant deux joueurs et deux membres du personnel, sont déclarés au cours de la dernière semaine.

Le constat a été annoncé, vendredi, conjointement par les dirigeants du baseball majeur et l’Association des joueurs, en vertu de la publication hebdomadaire des résultats. 

Selon ce qui a été précisé, les quatre cas positifs, pour lesquels les équipes touchées n’ont pas été identifiées, ont été découverts parmi les 13 978 tests effectués par un laboratoire indépendant situé en Utah. On parle ainsi d’un faible ratio de 0,03%.

Jusqu’ici, depuis le début des camps d'entraînement, 18 formations différentes ont été affectées par au moins un test positif. En incluant tous les tests prévus dans le plan de la MLB, dont ceux réalisés à l’interne, on compte 33 cas positifs, dont 25 joueurs concernés, sur plus de 78 000 tests effectués.

Mesures importantes 

Rappelons que le baseball majeur s’est doté de mesures efficaces pour éviter, autant que possible, les cas de COVID-19. Plus tôt ce mois-ci, les Cubs de Chicago avaient d’ailleurs suspendu un joueur, soit le lanceur Pedro Strop, après qu’on ait jugé qu’il n’avait pas respecté le protocole du baseball majeur. Depuis, il est revenu au camp d’entraînement des Cubs, offrant du même coup ses excuses.

Lors de la saison 2020, les Marlins de Miami avaient été particulièrement touchés par le coronavirus quand 18 joueurs et deux entraîneurs avaient été atteints. Leur saison avait d’ailleurs été mise sur pause pendant une semaine, créant un calendrier de 60 matchs particulièrement condense. Le club de Miami, qui avait néanmoins surpris avec un dossier de 31-29, voyait alors un record de 18 joueurs faire leurs débuts dans le baseball majeur durant cette saison inhabituelle.