Jordan Harris

Crédit : Courtoisie

Canadiens de Montréal

CH: les trois raisons derrière la décision de Jordan Harris

Publié | Mis à jour

Trois raisons ont motivé la décision de jouer une quatrième saison dans la NCAA prise par Jordan Harris. Aucune d'entre elles n'est liée aux Canadiens de Montréal ou à une quelconque intention de leur faire un pied de nez. 

L'entraîneur-chef de l'espoir du Tricolore à l'Université Northeastern, Jim Madigan, a fait la lumière sur ce dossier mercredi lors d'un entretien téléphonique avec le TVASports.ca. 

Le premier motif est évident : Harris voulait finir ce qu'il avait commencé. Son plan initial était de terminer ses études en administration des affaires au bout de quatre ans, et il n'y a pas dérogé. 

Le jeune homme de 20 ans, qui sera le capitaine de sa formation l'an prochain, sentait aussi qu'il avait une responsabilité envers Northeastern.

«C'est un gros morceau de la communauté ici, explique Madigan. Il fait partie du comité consultatif des étudiants-athlètes. Il fait des travaux communautaires. Il est impliqué, tant en tant qu'étudiant qu'en tant que joueur de hockey. C'est un jeune homme très équilibré.» 

Enfin, la troisième et dernière raison surprendra certains experts qui estimaient Harris déjà mûr pour la Ligue nationale de hockey. Le jeune homme jugeait pour sa part qu'il pouvait bénéficier d'une année supplémentaire avant de faire le saut chez les professionnels. 

«Il veut devenir plus fort physiquement, encore, confie Madigan. En plus, jouer le rôle de capitaine lui permettra aussi de développer ses qualités de leader.

«Nous n'avons pas joué une saison complète en raison de la COVID-19. Il voulait simplement une année complète derrière la cravate avant de passer au prochain niveau, que ce soit la Ligue américaine ou la Ligue nationale.» 

Ce n'est pas un désaveu envers les Canadiens de Montréal, insiste l'homme de hockey. 

«Ça n'a rien à voir avec les Canadiens, affirme Madigan. Ils l'ont bien traité. Harris a beaucoup de respect envers le niveau de jeu de la LNH. En fait, il veut être mieux outillé pour la LNH et les Canadiens. Les Canadiens ont fait toutes les bonnes choses avec lui. Il a pris la décision qui servait le mieux ses intérêts.»

Harris aura tout de même la possibilité de se rendre disponible aux 32 équipes du circuit Bettman au terme de sa quatrième saison dans la NCAA; une avenue séduisante, cela va de soi. Mais cela n'est évidemment pas une préoccupation pour Madigan et l'Université Northeastern. 

«Ce n'est pas à moi de parler au nom de la famille de Jordan Harris. Tout ce que je peux dire, c'est qu'il a décidé de revenir pour trois raisons valides. 

«Kevin Roy s'est entendu avec l'équipe qui l'a repêché après quatre saisons avec nous. Idem pour Dylan Sikura et Nolan Stevens. Il y a un certain historique au sein de notre club. Harris est heureux dans l'organisation des Canadiens. Ce n'est rien de négatif envers eux.»