FRANCE TENNIS FRENCH OPEN 2020 GRAND SLAM

Crédit : Photo REUTERS

Tennis

Leylah Annie Fernandez passe en demi-finale à Monterrey

Publié | Mis à jour

Malgré une petite frayeur en fin de deuxième manche, Leylah Annie Fernandez a atteint vendredi la demi-finale du tournoi de tennis de Monterrey, au Mexique, en défaisant Viktoria Kuzmova en deux manches de 7-5 et 6-3.

La Québécoise, actuellement classée 88e à la WTA, menait 5-0 au deuxième set quand elle a vu sa rivale slovaque, 104e joueuse mondiale, remporter les trois jeux suivants.

Mais elle a su résister à cette remontée pour confirmer sa victoire à sa quatrième balle de match et au terme d’un débat qui aura duré 1 heure et 56 minutes.

Fernandez tentera samedi d’accéder à la deuxième finale de sa jeune carrière dans les rangs professionnels après sa participation au match ultime du tournoi d’Acapulco en février 2020, qu’elle avait finalement perdu aux mains de la Britannique Heather Watson.

La Lavalloise affrontera la gagnante de l’affrontement opposant la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (111e) et Sara Sorribes Tormo.

L’Espagnole (57e raquette mondiale) est celle qui a privé Eugenie Bouchard d’un deuxième titre à la WTA la semaine dernière à Guadalajara, au Mexique.

Trois doubles fautes d’entrée

La rencontre avait pourtant mal commencé pour la gagnante qui, à 18 ans, était la plus jeune joueuse inscrite au tableau principal à Monterrey.

Au tout premier jeu, Fernandez a ouvert la porte à son adversaire en commettant trois doubles fautes, probablement gênée par un soleil éblouissant. Elle a été brisée d’entrée.

Au second jeu, au terme d’un duel acharné qui a duré un peu plus de 13 minutes, la Slovaque a porté la marque à 2-0.

Mais la Québécoise s’est montrée particulièrement coriace par la suite pour malmener une adversaire au gabarit imposant (cinq pieds et 11 pouces), mais à court de solutions.

À 5-5, Fernandez a sauvé quatre balles de bris pour remporter un jeu décisif. Elle gagnera la manche au jeu suivant au terme d’une autre bataille acharnée longue de 18 minutes.

Au deuxième set, la victoire de Fernandez n’a été confirmée qu’après une quatrième balle de match. Elle aurait pu écourter cette rencontre deux jeux plus tôt, avec une première balle décisive à 5-1, mais Kuzmova en a décidé autrement.

Ce n’était toutefois que partie remise.

Au 80e rang mondial

Si cette présence en demi-finale de ce tournoi 250 n’assure à Fernandez qu’une bourse de 10 000 dollars américains, elle lui permettra, gagne ou perd samedi, de se hisser au 80e échelon à la WTA, dont le nouveau classement hebdomadaire sera diffusé lundi.

Fernandez n’a pas perdu une manche cette semaine à Monterrey, elle qui avait été éliminée à ce même tournoi l’an dernier en ronde de quart de finale par l’Ukrainienne Elina Svitolina.

Après avoir vaincu l’Américaine Coco Vandeweghe en deux manches de 6-3 et 6-2 en première ronde lundi, la Québécoise a défait, au deuxième tour, la Slovaque Kristina Kucova en deux sets de 6-1 et 6-4 dans une rencontre qui n’a duré que 67 minutes.