Hugo Houle equipe Astana-Premier Tech 2021

Crédit : Le Journal de Québec

Cyclisme

Hugo Houle signe le meilleur résultat de sa carrière

Publié | Mis à jour

Le cycliste Hugo Houle vient de signer le meilleur résultat de sa carrière sur Tirreno-Adriatico, une course par étapes du World Tour sur laquelle d’anciens vainqueurs du Tour de France et plusieurs autres grandes vedettes ont percé le top 10.

Le plateau était très relevé en Italie et les places d’honneur ont été chaudement disputées malgré la pluie froide.

Tadej Pogacar, Egan Bernal, Vincenzo Nibali, Romain Bardet, Nairo Quintana et, tout près dans leur sillage, un certain Hugo Houle, libéré momentanément de ses obligations d’équipier modèle.

Après avoir perdu du temps lors de la cinquième étape de Tirreno, le capitaine Jakob Fuglsang s’est mis au service du Québécois pour le protéger, une situation inhabituelle qui lui a fait grandement plaisir. Au final, Houle a pris le 13e rang du classement général. N’eût été la stratégie des premiers jours, il aurait fait encore mieux.

Résultat important

Le contre-la-montre final de 10,1 kilomètres était trop court mardi pour modifier la hiérarchie. Le Slovène Pogačar, 22 ans, gagnant du dernier Tour de France, a remporté la course devant le Belge Wout van Aert.

Toujours humble, le Québécois de 30 ans n’a pas caché sa joie. Immédiatement après l’épreuve, Houle avait sept heures de route à faire pour rentrer chez lui à Monaco au cours de la nuit.

«Je ne m’attendais pas à ça. Je suis collé sur le top 10 et les meilleurs au monde. Ça me faisait chaud au cœur de voir Jakob faire ça pour moi. C’est un résultat significatif qui est très important pour moi. On a aussi gagné le classement par équipe», a expliqué Houle.

Guillaume Boivin, qui a contribué aux succès de son équipe Israël Start-Up Nation sur Tirreno, a salué la performance de son compatriote. «Réussir à être devant, ici, est un exploit. Tu ne pouvais pas te cacher. Il fallait de la puissance et un gros mental.»

«Je ne connais pas un autre coureur aussi déterminé», a également commenté l’homme d’affaires Louis Garneau.

Encore mieux

L’athlète de Sainte-Perpétue connaît aussi la rigueur des sacrifices qui l’ont mené jusqu’au sommet. Expatrié, pandémie en plus, la famille lui manque.

À l’approche des classiques flandriennes en Belgique, Houle devrait être le leader désigné de sa formation Astana-Premier Tech. Gand-Wevelgem ou le mythique Tour des Flandres ? Peu importe.

«J’aimerais aller chercher un top 10 sur l’une ou l’autre des courses», a-t-il confié.

«Hugo est un combattant. Il a un rêve et il met tous les efforts pour l’atteindre», termine sa mère, Diane Allard.