Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Encore plus de puissance chez les Blue Jays?

Publié | Mis à jour

George Springer, Vladimir Guerrero fils, Alejandro Kirk et Randal Grichuk ont chacun frappé la longue balle, jeudi, lors d’un match préparatoire des Blue Jays de Toronto.

Ces quatre circuits, dont celui du nouveau venu Springer, laissent imaginer que les Jays pourraient montrer encore plus de puissance lors de la prochaine saison. 

Déjà, en 2020, la formation torontoise avait conclu au huitième rang du baseball majeur en bouclant la campagne avec un total de 88 «bombes» en 60 matchs. 

Le voltigeur Teoscar Hernandez avait alors dominé les Blue Jays avec 16 circuits.

Jeudi après-midi, dans un gain de 10 à 6 face aux Tigers de Detroit, Guerrero fils a notamment réussi une longue balle de trois points dès la première manche contre le lanceur Michael Fulmer, une claque de 412 pieds au champ centre. 

Celui qui évoluait au premier but en défensive a terminé la rencontre avec trois coups sûrs en autant de présences et totalisé quatre points produits.

«Il se sent bien présentement, a d’ailleurs commenté le gérant Charlie Montoyo, à propos de Guerrero fils, sur le site web des Blue Jays. Il est en grande forme, il a eu une excellente saison morte. En plus de ce qu’il a fait dans ce match, il a aussi frappé deux circuits hier [mercredi] dans un match intraéquipe. Nous savons ce qu’il peut faire et c’est un bon signe pour nous.»

Springer et Kirk ont aussi obtenu leur circuit face au pauvre Fulmer, qui a accordé un total de sept points en deux manches de travail.

Solide départ pour Roark

Au monticule, les Blue Jays ont pour leur part profité d’une belle prestation du vétéran Tanner Roark. Le droitier de 34 ans, qui devrait faire partie de la rotation partante des Jays, n’a alloué qu’un seul coup sûr en trois manches. Il a aussi obtenu trois retraits au bâton.

Chez les releveurs, Ty Tice a sans doute perdu des points aux yeux de Montoyo, ayant permis cinq points mérités et obtenu seulement deux retraits avant d’être chassé du match.