Boxe

«Je suis conscient du danger» - Sylvera Louis

Publié | Mis à jour

Plusieurs amateurs se sont gratté la tête d’incompréhension après l’annonce du combat entre Oscar Rivas et Sylvera Louis qui aura lieu la semaine prochaine à Québec. Certains observateurs croient que c’est un duel dangereux pour Louis, qui n’a pas mis les pieds dans un ring depuis 2016.

À son dernier combat, Louis (8-5, 4 K.-O.) s’est incliné par knock-out contre l’Ontarien Denton Daley à Toronto. Il s’était écroulé lourdement au plancher après avoir tenté de se relever avant le compte de l’arbitre.

«Je viens de terminer mes tests médicaux, a indiqué Sylvera Louis lors d’un entretien téléphonique avec "Le Journal de Montréal". Je me sens très bien.»

«Je veux faire un retour depuis deux ans. Mon combat de championnat canadien des lourds-légers (200 lb) a été repoussé à plusieurs reprises.»

Est-ce que la Régie aurait pu annuler ce combat? Selon la réglementation en vigueur, elle peut seulement faire passer des examens médicaux supplémentaires au boxeur concerné. Elle peut conseiller à l’athlète de ne pas monter dans le ring, mais c’est tout. La décision finale revient au pugiliste, qui est conscient des risques liés à son duel.

«Je sais dans quoi je m’embarque et je suis conscient du danger qui me guette dans ce combat, a ajouté Louis. J’ai accepté pour affronter ma peur, mais j’ai une confiance béton en moi.»

«Je sais que Rivas est un gros cogneur et je me souviens très bien de notre premier affrontement. Mon objectif est de remporter le premier round et on verra pour la suite.»

Louis estime qu’il montera dans le ring autour de 210 lb. Du côté de Rivas, on peut penser qu’il boxera autour de 228 lb après sa réhydratation.

Faire confiance aux officiels

Le promoteur Yvon Michel croit que Louis s’est bien préparé pour son deuxième choc avec Rivas (26-1, 18 K.-O.).

«Il est à l’entraînement depuis plusieurs mois et il est en excellente condition physique», a-t-il expliqué lors d’un point de presse virtuel mercredi.

«Je ne raconterai pas d’histoires. C’est un combat de préparation pour Oscar. Je suis convaincu que ça va bien se passer. On a des bons officiels et de bons arbitres au Québec pour bien encadrer le duel.

«On a demandé à Oscar de ne pas prendre le combat à la légère. Je suis convaincu que Sylvera va être en mesure de donner une bonne opposition.»

Retour de Volny

Lors de la carte de GYM, on assistera au retour de Patrice Volny (15-0, 9 K.-O.), qui n’a pas boxé depuis 2019. Le protégé du promoteur Lee Baxter affrontera Janks Trotter (10-5-2, 4 K.-O.) dans un combat de remise en forme.

Volny veut voir de l’action parce qu’un combat éliminatoire IBF chez les poids moyens l’attend dans les prochains moins. L’Allemand Patrick Wojcicki (14-0-1, 5 K.-O.) sera son adversaire.

«Même si je n’ai pas eu de combat, j’ai continué de m’entraîner, a indiqué Volny. On a tenté d’améliorer les aspects sur lesquels on avait moins le temps de travailler. On va être plus gros et plus forts sur le ring.

«On va faire comme d’habitude et ne pas lever le pied durant ce combat.»