Crédit : AFP

LNH

Les Capitals gâchent le retour des partisans à Philadelphie

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Capitals de Washington ont joué les trouble-fêtes en venant à bout des Flyers de Philadelphie 3 à 1, dimanche, lors du premier affrontement où des partisans avaient le droit d’être présents au Wells Fargo Center.

En effet, avec l’assouplissement des mesures pour prévenir la pandémie de COVID-19 en Pennsylvanie, le club pouvait accueillir un peu plus de 3000 amateurs, ce qui représente 15% de la capacité maximale du domicile des «Broad Street Bullies».

Les partisans ont célébré tôt dans ce duel, alors que Joel Farabee a ouvert le pointage en première période. Ce fut l’unique moment de réjouissance des locaux.

Lors de l’engagement suivant, Alex Ovechkin a nivelé la marque avec son 714e but en carrière. Le Russe est maintenant à quatre réussites de prendre possession du sixième rang de l’histoire des buteurs de la Ligue nationale de hockey. C’est Phil Esposito (717 buts) qui détient présentement cette place au classement.

Avant la fin du deuxième tiers, Dmitry Orlov a placé les «Caps» en avant et pour de bon. Nick Jensen a complété la marque avec son premier but de la saison.

Cela faisait 165 matchs que le défenseur de 30 ans n’avait pas fait bouger les cordages. Selon le réseau Sportsnet, Ovechkin a inscrit 103 buts pendant que son coéquipier vivait cette disette.

Les «Pens» mettent fin aux succès des Rangers

Au PPG Paints Arena, les Penguins de Pittsburgh ont mis fin à la série de victoires des Rangers de New York en signant un gain de 5 à 1.

La formation de la Grosse Pomme avait remporté ses trois derniers matchs. Il s’agissait d’ailleurs de la meilleure séquence des «Blueshirts» en 2020-2021.

Dans l’affrontement du jour, John Marino, Kasperi Kapanen et Sidney Crosby ont déjoué Alexandar Georgiev en première période. Le gardien russe a ensuite été retiré de la partie, après avoir seulement fait face à six lancers.

C’est l’ancien du Canadien de Montréal Keith Kinkaid qui a pris la relève. Ce dernier n’avait pas disputé de match dans le circuit Bettman depuis le 30 novembre 2019, alors qu’il portait l’uniforme du Tricolore.

Le vétéran de 31 ans a été testé à 18 reprises et a cédé sur des tirs d’Evgeni Malkin et de Zach Aston-Reese.

À l’autre bout de la patinoire, le gardien Casey DeSmith a repoussé 23 des 24 tentatives de ses rivaux. Il a uniquement été battu par Mika Zibanejad.