Crédit : AFP

Soccer

City stoppé à 21 victoires par United

Publié | Mis à jour

Manchester United a stoppé à 21 victoires consécutives la série record, en Angleterre, de City, en remportant le derby (2-0) dimanche, pour la 27e journée.

Avec 11 points d'avance, City n'a pas encore de quoi s'inquiéter, mais il ne pourra pas battre le record du Bayern (23 victoires) pour les 5 grands championnats européens. 

Man United a profité d'une faute grossière sur Anthony Martial de Gabriel Jesus, revenu défendre aux abords de sa surface, dès la 36e seconde de jeu, pour prendre l'avantage par Bruno Fernandes (1-0, 2e).

Le second but a été inscrit d'un tir croisé à ras de terre par le latéral Luke Shaw, qui n'a pas hésité à suivre la contre-attaque jusque dans la surface adverse (2-0, 50e).

Liverpool s'enfonce encore 

Apathique pendant 45 minutes, brouillon par la suite, Liverpool a subi une sixième défaite de rang à Anfield en championnat, du jamais vu, face au relégable Fulham (1-0), dimanche lors de la 27e journée de Premier League.

La course à l'Europe se complique sérieusement pour les Reds, 7e avec 43 points. Ils ont désormais deux longueurs de retard sur West Ham (6e) et trois sur Everton (5e), qui comptent deux matches en moins tous les deux, alors que Chelsea, 4e avec quatre unités d'avance, a un match en moins.

Fulham se relance, en revanche, pour la course au maintien. Les Londoniens sont 18e et premiers relégables, mais ils ont le même nombre de points que Brighton, qui les précède, et un point de moins que Newcastle.

Jürgen Klopp avait fait sept changements dans son onze de départ, par rapport à l'équipe battue jeudi par Chelsea (1-0). Certains liés à des blessures - Ozan Kabak et Roberto Firmino étant légèrement touchés - et d'autres par choix, avant le 8e de finale retour de Ligue des Champions contre Leipzig, mercredi à Budapest.

Sadio Mané, Trent Alexander-Arnold ou Fabinho ont ainsi commencé sur le banc. Loin de provoquer un électrochoc, ce grand coup de balai a semblé tétaniser encore plus les Reds, dominés chez eux par un relégable. « Inacceptable », s'était lamenté à la pause l'ancienne gloire Graeme Souness, au micro de Sky Sports.

Pire, juste avant la pause, sur un ballon que Mohamed Salah tardait à dégager aux abords de la surface, Mario Lemina a surgi, lui a subtilisé, et a enchaîné par une frappe croisée qui a trompé Alisson (1-0, 45e).

En seconde période, suite à l'entrée de Mané, les hommes de Klopp se son montrés plus actifs mais se sont créé très peu d'occasions. Une volée de Diogo Jota, magnifiquement détournée par Alphonse Aréola (48e), une tête lobée de Mané, venue mourir sur le poteau (70e).

Sans intensité, sans idées, sans confiance, le mal semble profond à Liverpool. La C1 semble presque la dernière chance pour les Reds de remettre un peu de couleur dans leur fin de saison.

Le Real arrache le nul contre l'Atlético 

L'Atlético a longtemps mené mais a été rejoint par le Real 1-1 en fin de match dimanche lors du derby de Madrid comptant pour la 26e journée de Liga, mais conserve trois points d'avance sur le 2e, Barcelone, et cinq sur le Real (3e).

Les hommes de Diego Simeone ont ouvert le score tôt dans le match grâce à un but de l'extérieur du pied droit de Luis Suarez (15e), mais le revenant Karim Benzema a égalisé en fin de partie (88e) après une combinaison avec Casemiro dans la surface, pour permettre au Real de rester dans la course au titre.

Milan bat l'Hellas Vérone avant d'affronter Manchester United 

L'AC Milan s'est imposé sur le terrain de l'Hellas Vérone 2-0 lors de la 26e journée de Serie A, dimanche, quatre jours avant son match aller contre Manchester United en huitième de finale de Ligue Europa.

Avec ce succès acquis grâce à Rade Krunic (27e) et Diogo Dalot (50e), Milan, deuxième, met la pression sur l'Inter, leader avec trois points d'avance avant d'affronter l'Atalanta Bergame (5e) lundi.

Les Rangers champions d'Écosse pour la première fois depuis 2011 

Les Glasgow Rangers ont été sacrés champions d'Écosse de football pour la première fois depuis 2011, à la suite du match nul à Dundee (0-0) de leur grand rival, le Celtic, qui avait gagné les neuf derniers titres.

Après leur victoire (3-0) contre Saint-Mirren samedi, il ne manquait qu'un point à l'équipe entraînée par l'ancien capitaine emblématique de Liverpool, Steven Gerrard, pour s'assurer le trophée.

En concédant le nul à Dundee (8e), le Celtic Glasgow se retrouve à 20 points avec six matches à jouer et ne peut donc plus refaire son retard

Ce titre couronne une saison où les Rangers sont restés toujours invaincus. Ils ont remporté 28 de leurs 32 rencontres, dont les 16 disputées à domicile.

C'est aussi le retour au sommet du club le plus titré de l'histoire en Écosse (55e titre), neuf ans après un redressement judiciaire et une rétrogradation administrative qui l'avait précipité en quatrième division.

Le club s'est ensuite reconstruit, permettant en 2018 à l'Anglais Steven Gerrard de venir y lancer sa carrière d'entraîneur. 

Ce titre en Scottish Premiership est le premier trophée remporté par Gerrard en tant qu'entraîneur, après une carrière de joueur bien remplie avec Liverpool (1 Ligue des champions, 1 Coupe UEFA, 2 Coupes d'Angleterre et 3 Coupes de la Ligue).

Samedi, le match contre Saint-Mirren avait donné lieu à des scènes de liesse pour accueillir les joueurs à leur arrivée à Ibrox Park et après leur victoire, au mépris des mesures de confinement décrétées par le gouvernement écossais pour lutter contre le Covid-19.

« Nous sommes très déçus que des supporters se soient rassemblés. Dans la perspective de contrôler le virus, les agissements d'une minorité d'individus mettent en danger la santé de tous et de la police mobilisée », avait déploré un porte-parole du gouvernement écossais au micro de Sky Sports, alors que l'Écosse est confinée depuis début janvier.

Le sacre des Rangers en championnat met un terme à un règne de neuf ans du Celtic, sacré chaque année depuis 2012.

Joan Laporta élu président du FC Barcelone

Joan Laporta (58 ans) a été élu président du FC Barcelone dimanche avec environ 58% des voix, après dépouillement de 99% des bulletins, et revient aux commandes d'un club qu'il avait laissé en 2010, pour entamer sa reconstruction.

Quatre mois après la démission de l'ex-président Josep Maria Bartomeu le 27 octobre, Laporta a écrasé ce scrutin à la participation historiquement élevée, et aura pour mission principale de prolonger le contrat de la légende Lionel Messi, qui s'achève le 30 juin. Il a devancé dans les urnes Victor Font (32%) et Toni Freixa (10%).