Boxe

«Elle n’a jamais vraiment voulu gagner ce combat»

Publié | Mis à jour

L’Américaine Claressa Shields n’a pas du tout paru impressionnée par la performance de sa rivale québécoise Marie-Ève Dicaire, qu’elle a vaincue par décision unanime, vendredi.

Ayant eu la faveur des trois juges qui ont tous remis des cartes de 100-90, Shields (11-0-0, 2 K.-O.) n’a jamais été inquiétée et même si sa victoire convaincante lui a permis de devenir la première athlète à détenir quatre ceintures dans deux catégories de poids, elle n’était pas entièrement satisfaite.

Voyez les images de la défaite de Marie-Ève Dicaire dans la vidéo, ci-dessus.

La championne aurait d’ailleurs aimé réussir le K.-O., mais à ses yeux, Dicaire (17-1-0, 0 K.-O.) a tout fait pour éviter de réellement en découdre avec elle.

«Elle n’a jamais vraiment voulu gagner ce combat, a-t-elle affirmé par le biais de propos diffusés par le réseau ESPN. Elle souhaitait seulement pouvoir dire qu’elle a réussi à faire 10 rounds. Ce n’est pas ma mentalité. D’après moi, c’est faible. Je préfère perdre avec mon arme sur le corps en ayant livré un bon combat.»

Celle qui a malgré tout fait plaisir à son public à Flint, au Michigan, a explicité davantage les raisons de son amertume à l’égard de Dicaire.

«Toutefois, elle voulait s’éloigner, retenir, donner des coups de coude, faire d’autres mauvaises choses. Je sentais que j’allais gagner, mais je n’ai pu offrir ce que je souhaitais.»

Au plan statistique, 116 des 409 frappes de la gagnante ont touché la cible, tandis que son opposante a décoché 263 coups; seulement 31 ont percé la muraille de Shields.