Crédit : Photo d'archives, AGENCE QMI

Club de foot Montréal

Coup dur pour le marketing

Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

Thierry Henry est parti, mais le CF Montréal n’a pas lancé ses vêtements dans la rue dans des sacs de poubelle.

«C’est une séparation qui se fait en très bons termes. Pour le moment, sa seule préoccupation est sa famille», insiste le président Kevin Gilmore. 

N’empêche que si Henry devait se trouver un nouvel emploi dans les prochains mois, l’équipe ne se retrouvera pas le bec à l’eau.

«Considérant ce qui s’est passé la semaine dernière [NDLR : des rumeurs l’envoyant à Bournemouth], nous nous sommes assurés qu’il y aurait une compensation s’il se trouve un job ailleurs.»

Coup dur 

D’un point de vue marketing, c’est un dur coup pour le CF Montréal qui tente de faire passer son changement d’identité qui n’est pas encore embrassé par les partisans.

Henry cadrait parfaitement dans la volonté du club de développer une image plus internationale. La preuve, la nouvelle de son départ a fait le tour du monde rapidement, étant reprise par tous les réseaux sportifs.

«D’un point de vue marketing, bien sûr que ça nous affecte parce qu’il avait une portée qui ne pouvait que nous aider.»

«On était en train de créer quelque chose de très spécial avec une relation très forte et prometteuse. Il sera toujours associé à ce club qu’il a dirigé pendant un an.»

Prochaine saison 

On se demande maintenant quels sont les plans de l’équipe pour cette saison puisqu’on sait déjà qu’elle devra au moins disputer les premiers mois au sud de la frontière, raison qui a poussé Thierry Henry à renoncer à son emploi.

«Nous sommes en train de finaliser les derniers détails afin de faciliter les choses pour les joueurs et le personnel», a expliqué Kevin Gilmore.

«On veut permettre à tout le monde de pouvoir se sentir autant à la maison que possible.»

On peut donc penser que l’équipe tente de louer des appartements afin que les joueurs puissent se déplacer avec leur famille. Ne reste qu’à savoir où ça sera, mais deux options sont privilégiées.

«On était au New Jersey L’an passé, on a donc une familiarité là. Mais on regarde aussi du côté de la Floride. On veut boucler ça dans les prochains jours.»