Canadiens de Montréal

«Ça ruine le produit! »

Publié | Mis à jour

Brendan Gallagher était encore sous le choc que son but en toute fin de match, qui aurait donné la victoire aux Canadiens, ait été refusé. À son avis, la LNH se doit d’être plus régulière dans sa prise de décisions, parce qu’au final, c’est elle qui en ressort perdante.

Les Canadiens se sont inclinés en tirs de barrage devant les Sénateurs d’Ottawa, mais n’eut été d’un appel d’obstruction contre le gardien controversé en fin de match à l’endroit de Gallagher, le Tricolore aurait quitté la capitale canadienne avec deux points. En effet, avant que le numéro 11 des Canadiens ne fasse dévier un tir de la pointe, celui-ci a été poussé par le défenseur Nikita Zaitsev sur le gardien Matt Murray, si bien que le petit attaquant n’a eu d’autre choix que d’entrer légèrement en contact avec le gardien des Sens, assez pour faire perdre l’équilibre momentanément à ce dernier. Selon la décision rendue par la LNH, le geste de Gallagher a nui à Murray dans son mouvement et ne lui a pas permis de se repositionner à temps pour faire face au tir. 

Évidemment, Gallagher n’était pas en encore avec le verdict et il l’a fait savoir en conférence de presse : «Je cherche encore une explication logique! »

L’attaquant s’est dit perplexe à l’égard de la décision d’annuler son but, d’autant plus que tous les artisans du circuit Bettman sont mis aux faits des mêmes critères en matière d’obstruction sur le gardien de but, à chaque début d’année : «On s’assoit au début de chaque saison et la LNH nous prépare une série de vidéos pour nous expliquer les standards et les arbitres voient exactement les mêmes vidéos. On a vu dans les exemples un joueur des Islanders de New York entrer en contact avec Frederik Andersen des Maple Leafs de Toronto. Andersen a eu le temps de se repositionner, la rondelle est entrée dans le filet et le but a été accordé. Sur le jeu, j’ai eu le temps de me repositionner et le gardien aussi. La seule explication plausible c’est que je suis dans la zone du gardien, mais j’essaie de sortir de la zone. On a vu de nombreux exemples où un joueur est poussé sur le gardien, mais que le but a été accordé.»

Selon le joueur des Canadiens, la ligue doit revoir ses standards: «Pour une raison indéterminée, la séquence de ce soir est une exception, je ne sais pas pourquoi, à mon avis ça ruine le produit! On a besoin de constance dans les appels des officiels», a-t-il ajouté après le match.

Même s’il trouve décevant de perdre de cette manière après avoir travaillé fort pour revenir de l’arrière, Gallagher est conscient que ce genre d’incidents fait partie du jeu et que l’équipe devra en faire fi si elle souhaite avancer et progresser.

«Ça fait partie du boulot d’un athlète professionnel, ce sont des choses qui arrivent et nous allons nous relever. Ce sera un bon test pour voir à quel point notre groupe est fort.»

Écoutez le point de presse de Brendan Gallagher dans la vidéo ci-dessus.