Crédit : AFP

NFL

Cam Newton ne lance pas la serviette

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière Cam Newton n’a peut-être pas obtenu les succès espérés chez les Patriots de la Nouvelle-Angleterre en 2020, mais il a l’intention de se racheter cette année, peu importe s’il joue au même endroit ou ailleurs.

L’athlète de 31 ans a été libéré par les Panthers de la Caroline au terme de la campagne 2019 et les «Pats» ont pris une chance avec lui, sauf que leur décision n’a pas signifié une tonne de victoires.  

Pendant que son ancien pivot-vedette Tom Brady excellait avec les Buccaneers de Tampa Bay, en route vers la conquête du Super Bowl, la troupe de l’entraîneur-chef Bill Belichick a terminé au troisième rang de la section Est de l’Association américaine avec une fiche de 7-9.

De son côté, Newton a totalisé 2657 verges aériennes pour huit touchés et 10 interceptions. Il a ajouté 592 verges et 12 majeurs au sol. Malgré des statistiques mitigées et le statut de joueur autonome dont il pourra profiter le mois prochain, pas question pour lui de prendre sa retraite.

«Non, je ne peux pas m’en aller ainsi. J’entends toutes ces rumeurs. Ma fierté ne me permettra pas de faire cela. Il n’y a pas 32 gars qui sont meilleurs que moi», a-t-il déclaré au balado «I AM ATHLETE».

Par ailleurs, le joueur concerné a précisé que le coronavirus avait nui à sa préparation tôt dans la dernière saison. Ayant manqué deux semaines d’activité, il a peiné pour effectuer du rattrapage, surtout qu’il n’a pas eu droit à des matchs préparatoires et à du travail suffisant pendant les mois précédant le calendrier régulier.

«Parfois, vous devez vivre certaines choses de ce genre pour comprendre que vous ne pouvez pas sauter ce processus [d’avant-saison], a-t-il souligné. J’avais besoin de temps [pour s’ajuster] et je serai la première personne à vous le dire.»

Retrouvailles en vue? 

Un retour à Foxboro paraît improbable pour Newton, qui pourrait néanmoins retrouver son ancien pilote des Panthers, Ron Rivera, au sein de la formation de Washington. Celui-ci n’a pas écarté l’idée de voir son ex-quart dans la capitale américaine, d’autant plus que l’organisation souhaite s’améliorer à cette position.

Le joueur par excellence de la NFL en 2015 pourrait donc être une solution pour le club ayant misé sur le retour d’Alex Smith tard dans la dernière saison.

«Le plus important à dire, c’est que nous regardons toutes les options envisageables. Rien n’est exclu. Nous ferons ce que nous croyons être le mieux pour nous», avait mentionné Rivera.