FBL-ITA-SERIEA-AC MILAN-INTER

Crédit : AFP

Soccer

L'Inter en orbite

Publié | Mis à jour

L'Inter Milan a atomisé l'AC Milan (3-0) dimanche à San Siro, grâce à son duo Romelu Lukaku-Lautaro Martinez, surnommé « LuLa », et s'isole en tête de la Serie A, avec quatre points d'avance sur les Rossoneri. 

Romelu Lukaku, à l'origine du premier des deux buts de Martinez (5e) et auteur en seconde période de son 17e but en championnat pour prendre seul la tête du classement des buteurs, a gagné par KO son duel avec Zlatan Ibrahimovic.  

Le Suédois a été le Rossonero plus dangereux, mais cela n'a pas suffi contre un Samir Handanovic exceptionnel dans le but intériste en seconde période.

Quelques semaines après leur « clash », tête contre tête, en quart de finale de la Coupe d'Italie, « Ibra » et « Big Rom » se sont soigneusement évités sur la pelouse, pour éviter de nouvelles étincelles. 

Avec cette quatrième victoire de rang en championnat, l'Inter semble plus que jamais sur orbite pour le scudetto. 

Avec son calendrier désormais réduit aux quinze matches restants de championnat, sans coupes d'Europe ni Coupe d'Italie, elle fait désormais figure de favorite pour le titre, onze ans après son 18e et dernier sacre national. Même si Antonio Conte se gardera bien d'enterrer trop tôt la Juventus, désormais à onze points (5e), avec toutefois deux matches de plus à disputer. 

Milan, après sa magnifique première partie de saison, marque de son côté clairement le coup avec cette quatrième défaite en 2021.

Tifosi par milliers 

Dans ce 228e « Derby de la Madonnina » qui a attiré plusieurs milliers de supporteurs des deux clubs devant San Siro, l'Inter a démarré pied au plancher en ouvrant le score sur sa première incursion. 

Romelu Lukaku perçait côté droit et offrait une passe millimétrée pour la tête de son compère de la « LuLa » Lautaro Martinez qui, dans les six mètres, ne pouvait gâcher l'offrande en profitant d'une défense centrale statique (5e).

Début de match compliqué pour des Rossoneri dépassés par la vivacité des Barella, Hakimi, Brozovic, Perisic ou Eriksen. 

Après avoir refait surface en fin de première période, l'AC Milan a bien cru tenir l'égalisation au retour des vestiaires. Mais Handanovic sortait le très grand jeu sur sa ligne sur deux têtes coup sur coup de Zlatan Ibrahimovic (46e) puis devant Sandro Tonali (48e).

La chance d'« Ibra » et des siens était passée: l'Inter, après ses occasions manquées de la première période (Perisic, 36e, Skriniar, 45e+2), ne ratait pas la nouvelle opportunité de faire le break sur un contre initié à droite par Hakimi. L'action se terminait à gauche, avec Perisic qui offrait le second but à Martinez (57e) pour sa 13e réalisation de la saison. 

Et Lukaku, bien décidé à montrer qui est le maître à San Siro sous les yeux d'« Ibra », fonçait dans la foulée mettre son 17e but (3-0, 66e), en force.

La 23e journée se poursuit dimanche avec le déplacement de Naples (6e) à l'Atalanta Bergame (7e), puis celui de la Roma (3e) à Benevento (15e) pour combler le trou grandissant avec des Nerazzurri sur orbite.