Crédit : AFP

Golf

Invitation Genesis : le vent et la noirceur perturbent la troisième ronde

Publié | Mis à jour

Un retard de près de quatre heures et la noirceur ont empêché une grande partie des golfeurs de compléter la troisième ronde de l’Invitation Genesis, à Pacific Palisades en Californie, samedi. 

Néanmoins, l’Américain Sam Burns est toujours au sommet du classement.

Alors que les premiers golfeurs s’apprêtaient à compléter le neuf d’aller, la PGA a interrompu le tournoi en raison des vents violents. C’était la première fois depuis 2015 qu’une ronde était interrompue en raison du vent.

Sur le terrain, même si Burns a réussi à se maintenir au premier rang, lui qui a seulement joué 13 trous, il a vu son écart fondre à deux coups de priorité. L’athlète de 24 ans a réussi un oiselet, mais il a aussi commis trois bogueys, ce qui lui confère un différentiel de -10.

L’Anglais Matthew Fitzpatrick, à qui il reste un trou à compléter, est le plus proche poursuivant du meneur. Fitzpatrick a eu une journée plutôt mouvementée, lui qui a calé sept oiselets et commis quatre bogueys.

Trois autres golfeurs se partagent la troisième place avec un pointage de -7.

Taylor et Hadwin font un bond vers l’avant

Les trois Canadiens toujours en lice ont réussi à terminer le parcours lors de cette troisième journée. Adam Hadwin et Nick Taylor ont respectivement réussi à grimper de 31 et de 15 places au classement. Les deux présentent un cumulatif de 212 (-1), ce qui leur confère la 25e position, à égalité avec trois autres participants. Grâce à un aigle, un oiselet et deux bogueys, Hadwin a été en mesure de remettre une carte de 70 (-1), tandis que Taylor a réussi la normale de 71.

Pour sa part, Corey Conners a connu plus de difficultés, lui qui a glissé de 11 rangs en raison d’une carte de 74 (+3). Il pointe en 39e position, avec 10 autres golfeurs, avec un cumulatif de 214 (+1).