Dave Morissette en Direct

Quoi faire avec Alexis Lafrenière?

Publié | Mis à jour

 La production d’Alexis Lafrenière en inquiète plus d’un depuis le début de la saison. Selon nos experts, il n’évolue pas dans la bonne chaise et c’est ce qui expliquerait sa mince production. 

Présents sur le plateau de Dave Morissette en direct jeudi soir, Mélodie Daoust, Alexandre Picard et Michel Bergeron ont fait le tour de la question. Pour écouter le segment, visionnez la vidéo ci-dessus.

Selon Daoust, il est évident que Lafrenière n’a tout simplement pas la chance de se faire valoir : «Lafrenière joue sur un troisième trio; un trio qui n’a pas beaucoup de temps de jeu et malheureusement, il est en dans un rôle plus défensif.» Selon elle, cela pourrait même être en train d’affecter son jeu : «Dans la LHJMQ ou au Championnat mondial de hockey junior, il jouait sur le premier trio où il avait la possession de la rondelle, mais malheureusement, en début de saison, on dirait qu’il joue dans une boite, il donne la rondelle rapidement.»

Picard abonde dans le même sens. En jouant sur un trio aux responsabilités défensives, le numéro 13 des Rangers passe la majeure partie de son temps à faire de l’échec avant et à protéger son territoire, ce qui ne correspond pas au style de jeu qu’il préconise habituellement. Selon lui, l’attaquant aurait sa place sur l’un des deux premiers trios de l’équipe. 

C’est d’ailleurs ce que souhaite Michel Bergeron : «Je veux le voir jouer!» a-t-il indiqué. Selon lui, les Rangers sont en train de limiter le jeune attaquant dans un rôle qui ne lui convient pas et qui ne le met pas suffisamment en valeur : «Lafrenière doit avoir la rondelle. S’il a été un premier choix au repêchage, c’est parce qu’il est bon avec la rondelle. Il faut qu’il joue.»