Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Cayden Primeau voudrait jouer tous les matchs

Publié | Mis à jour

À seulement 21 ans, le gardien du Rocket de Laval Cayden Primeau veut voir de l’action, le plus souvent possible. Le contraire serait inquiétant.

«Je mentirais si je disais que je ne voudrais pas jouer tous les matchs, a-t-il indiqué en souriant, jeudi, lors d’une vidéoconférence du Rocket. Présentement, le but, c’est de ne pas voir trop à l’avance et faire de mon mieux quand mon nom est appelé.»

Primeau était devant le filet du Rocket pour deux des trois premières parties de l’équipe. Après un premier départ victorieux, il a éprouvé davantage de difficultés, mardi, dans une défaite de 4 à 1 contre les Senators de Belleville. Le jeune gardien a été déjoué quatre fois sur 19 tirs.

«Le défi, c’est de retrouver le synchronisme lors des matchs, ce n’est pas quelque chose qu’on peut nécessairement corriger à l’entraînement», a exprimé Primeau, qui a été sans jouer pendant près d’un an en raison de la pandémie de COVID-19.

Guidé par Marciano

Coincé derrière Carey Price et Jake Allen dans l’organigramme du Canadien, Primeau tente d’acquérir le plus d’expérience possible en attendant de faire un saut définitif dans la Ligue nationale au cours des prochaines années. Pour l’aider, le gardien compte notamment sur l’entraîneur des gardiens du Rocket Marco Marciano.

«Marco est extraordinaire, c’est facile de travailler avec lui, a affirmé Primeau, qui compte déjà deux présences avec le Canadien en décembre 2019. Il ne tente pas de t’insérer une chose particulière dans la tête, il fait confiance aux forces de chacun et ne tente pas de changer le style d’un gardien.»

Parmi les points que Primeau considère avoir amélioré récemment, il note ses déplacements, son maniement de la rondelle et sa lecture du jeu.

Compétition à l’interne

Les autres gardiens présents chez le Rocket sont Michael McNiven et Vasili Demchenko.

«On se pousse l’un et l’autre, a dit Primeau, à propos de la compétition à l’interne. C’est fait de manière positive.»

Le prochain match du Rocket (2-1-0) est prévu ce vendredi soir au Centre Bell, à nouveau contre les Senators. Naturellement, Primeau espère bien être envoyé dans la mêlée.