LNH

Les Bruins se paient les Rangers

Publié | Mis à jour

Brad Marchand a enfilé l’aiguille en prolongation, mercredi soir au Madison Square Garden, pour permettre aux Bruins de Boston de l’emporter 3 à 2 face aux Rangers de New York.

Il s’agit d’un quatrième gain consécutif pour les Bruins, qui n’ont toutefois pas joué de chance à New York. En effet, deux décisions en faveur des Rangers ont eu une incidence sur le pointage, mais finalement pas sur l’issue du match.

Un but a d’abord été refusé à Jake De Brusk, qui croyait bien avoir donné les devants aux siens en déjouant Alexandar Georgiev. Il a toutefois été décidé que la rondelle n’avait pas franchi la ligne rouge après avoir dévié sur la barre transversale.

Jake DeBrusk s’est repris un peu plus tard, en troisième période, en servant une passe parfaite à Anders Bjork devant le filet adverse. Ce dernier n’a pas manqué sa chance de compter son premier but de la campagne.

Kevin Rooney a ensuite marqué en désavantage numérique pour les Rangers, après avoir d’abord récupéré la rondelle plus haute que la hauteur permise. Elle a ensuite dévié deux fois, sur David Krejci et sur Tuukka Rask, avant de revenir sur la palette de Rooney qui finalement fait mouche. À la reprise, les arbitres ont confirmé le but.

Cette réussite de Rooney, sa troisième de la saison, a ramené les deux équipes à égalité et a forcé la prolongation. Marchand a dénoué le débat dès la 36e seconde sur un échappé.

Un premier but pour Gauthier  

Ce match a également été marqué par le premier but en carrière du Québécois Julien Gauthier.

L’attaquant originaire de Pointe-aux-Trembles a récupéré une passe de Brendan Lemieux dans l’enclave, tout juste devant Rask, pour donner les devants aux Rangers en fin de première période. Gauthier en était à son 24e match en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Chris Wagner a inscrit l’autre but des Bruins, lors d’une infériorité numérique au deuxième vingt. Après avoir intercepté un tir d’Artemi Panarin à la ligne bleue des siens, Wagner a filé en zone adverse et a habilement déjoué Georgiev.

Ce dernier a réalisé 29 arrêts contre 33 pour Rask.