Canadiens de Montréal

Une pause au moment opportun pour le Canadien

Publié | Mis à jour

De l’avis général chez le Canadien de Montréal, les performances décevantes contre les Sénateurs d’Ottawa ont démontré que l’équipe ne pouvait pas simplement se fier à son talent pour gagner des matchs.

Le Tricolore a divisé les honneurs de la série de deux parties entre les deux clubs après l’avoir amorcée au premier rang du classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH). Or, les «Sens» étaient pour leur part bons derniers.

Voyez le point de presse de Claude Julien dans la vidéo ci-dessus.

L'entraîneur-chef Claude Julien a d'ailleurs rendu un constat assez clair, lundi après la séance d'entraînement, qui devrait suffire à secouer ses troupes.

«J’ai trouvé qu’on n’a pas joué nos meilleurs matchs contre Ottawa, le deuxième étant le pire des deux, a analysé Julien lors d’une vidéoconférence. Si on ne compétitionne pas au maximum, on devient une équipe vraiment ordinaire.»

Sans tenter de diminuer les efforts des Sénateurs, Brendan Gallagher a lui aussi perçu les deux rencontres comme un avertissement à propos de l’approche de l’équipe. Selon lui, le CH a réagi au plan de match des Sénateurs plutôt que d’imposer le sien.

«Pour deux matchs, ils avaient un plan et c’était difficile à affronter. Ils étaient vraiment dans nos faces, ils étaient durs. Ils ont travaillé et patiné, a exposé Gallagher. Je ne dirais pas que nous sommes très heureux de notre effort, mais je ne veux rien enlever à Ottawa. Ils ont fait ce qu’il fallait.»

«Pour nous, il faut revenir à ce qu’on faisait si bien plus tôt. Ce n’est pas important comment joue l’autre équipe. C’est notre travail de sauter sur la glace et d’exécuter notre plan de match.»

Une pause au bon moment

Le Canadien profite actuellement d’une séquence de trois jours sans match, ce qui permet de laisser retomber la poussière, d’examiner ce qui a fait défaut et d’apporter des ajustements, selon Jeff Petry.

«Je crois que si tu demandes à qui que ce soit dans le vestiaire, personne n'est satisfait des deux matchs que nous avons joués. Évidemment, nous sommes heureux d’avoir obtenu une victoire samedi, mais nous n’avons pas imposé notre jeu. Nous avons perdu cette poussée qui nous a permis d’avoir du succès», a dit celui qui a été nommé troisième étoile de la semaine dans la LNH.

«Nous avons travaillé à l’entraînement pour retrouver cet état d’esprit. Les séances nous ont donné l’opportunité de pratiquer et de permettre aux gars de se batailler pour retrouver l’état d’esprit.»

Une lutte au sommet

Contre les Maple Leafs de Toronto, le Canadien luttera pour le premier rang de la section canadienne. Le club de l’Ontario est actuellement au premier échelon en vertu d’une fiche de 9-2-1 lui procurant un point de plus que le Tricolore (8-2-2).

Gallagher n’a toutefois pas l’intention de porter trop d’attention à ce que font les Leafs, souhaitant plutôt se concentrer sur le jeu de son équipe.

«Je ne peux pas m’en ficher plus, de ce que les Maple Leafs font. Ils ont une très bonne équipe, mais il s’agit de jouer notre match. Nous étions évidemment déçus de perdre le premier match contre eux et maintenant, c’est l’occasion d’avoir notre revanche.»

«Nous avons des buts à atteindre et nous devons rester concentrés sur ce que nous pouvons faire.»

Point de presse de Brendan Gallagher

Point de presse de Jeff Petry