Crédit : AFP

Golf

Brooks Koepka profite du malheur des autres pour l’emporter

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Profitant des déboires des meneurs après trois rondes, Brooks Koepka s’est faufilé en tête pour remporter l’Omnium Waste Management Phoenix, samedi, à Scottsdale en Arizona.

Koepka a remis une quatrième carte de 65 (-6), réussissant trois oiselets et un aigle lors des six derniers fanions. Son rendement final de 265 (-19) lui a ainsi permis de devancer par un coup le Sud-Coréen Kyoung-Hoon Lee (68) et l’Américain Xander Schauffele (71) après les quatre rondes de l’événement.

Il s’agit d’une huitième victoire en carrière sur le circuit de la PGA pour Koepka. Sa dernière victoire remontait à l’Invitation FedEx St. Jude des Championnats du monde de golf, le 28 juillet 2019.

Chute brutale

C’est pourtant Schauffele et Jordan Spieth qui menaient après 54 fanions. Schauffele a commis quatre bogueys et autant d’oiselets, dimanche, pour se contenter de la normale. Spieth a quant à lui inscrit trois bogueys et trois oiselets à sa carte, si bien qu’il a montré une fiche de +1 pour la journée et un total de 267 (-17) pour l’événement. Les deux hommes comptaient pourtant cinq coups d’avance sur le vainqueur avant leur journée de travail.

Lee, Scottie Scheffler (70), Louis Oosthuizen (71) et Justin Thomas (72) figuraient également devant Koepka avant la ronde finale.

Le Mexicain Carlos Ortiz (64) et l’Américain Steve Stricker (67) et Spieth ont terminé au quatrième rang en vertu d’un cumulatif de 267 (-17).

Le Canadien Corey Conners (67) a été l’auteur de la meilleure performance canadienne. Au terme d’une journée de travail mouvementée et ponctuée d’un aigle, six oiselets et quatre bogueys, il a conclu le tournoi à la 17e place avec un dossier de 272 (-12).

Adam Hadwin (67) a pour sa part terminé au 50e échelon, grimpant de 11 places dimanche. Il a eu besoin de 277 coups (-7) pour compléter l’événement. Nick Taylor n’avait pas été en mesure d’éviter le couperet après les deux premières rondes.