Crédit : AFP

LNH

Cinq minutes suffisent au Lightning

Publié | Mis à jour

Le Lightning a inscrit trois buts avant même la marque des cinq minutes en première période pour vaincre facilement les Red Wings de Detroit au compte de 5 à 1, mercredi à Tampa.

Victor Hedman, Anthony Cirelli et Ryan McDonagh ont tour à tour déjoué le gardien Thomas Greiss, le troisième alors que seulement 4 min 54 s étaient écoulées depuis la mise au jeu initiale. Mis à l’épreuve six fois, Greiss a ensuite laissé la place à Calvin Pickard, mais la formation du Michigan (2-7-2) n’a ensuite jamais été en mesure de se relever.

Les Wings, qui ont terminé bons derniers au classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH) lors de la saison 2019-2020, ont ainsi perdu leurs sept derniers matchs. Ils ont plié l’échine pour un 14e match consécutif contre le Lightning.

Vasilevskiy solide

Le gardien russe Andrei Vasilevskiy a été fidèle à son habitude en étant une fois de plus solide devant sa cage. Il a réalisé 17 arrêts, ne cédant que devant le Québécois Anthony Mantha en échappée, pour signer sa sixième victoire en huit parties cette saison.

Brayden Point et Alex Killorn ont également fait scintiller la lumière rouge pour les favoris locaux, qui ont dirigé 24 rondelles vers la cage des Red Wings. Killorn, tout comme Blake Coleman, a terminé sa soirée de travail avec deux points.

Du côté des visiteurs, quatre joueurs effectuaient leur retour dans la formation après avoir suivi le protocole lié à la COVID-19, soit Robby Fabbri, Jon Merrill, Sam Gagner et Adam Erne. Fabbri a été blanchi de la feuille de pointage, montrant un différentiel de -3.

Les deux équipes croiseront à nouveau le fer vendredi, en Floride. Il s’agira du deuxième match d’un périple qui en compte six pour les Red Wings.