Crédit : AFP

Baseball - MLB

MLB: les joueurs refusent la proposition patronale

Publié | Mis à jour

Le syndicat des joueurs du baseball majeur a refusé l’offre de la ligue, qui souhaitait réduire le calendrier régulier et retarder le début de celui-ci.

Les grandes ligues avaient prévu présenter une saison 2021 comprenant 154 matchs au lieu des 162 habituels et les activités auraient commencé à la fin avril, soit quelques semaines plus tard. Or, les camps d’entraînement s’amorceront comme prévu le 17 février, tandis que le jour 1 de la campagne est le 1er avril.

Selon la proposition patronale, les joueurs auraient eu droit à la totalité de leur salaire, mais aucune protection n’était accordée dans l’éventualité d’une interruption et d’une annulation de la saison. L’Association a écarté le tout en raison de cette absence de garantie vis-à-vis la perte salariale ou de jours d’activités.

«Notre comité exécutif et nos leaders ont revu l’offre pour en discuter le weekend dernier ainsi que lundi. Les joueurs ne l’accepteront pas et continueront leur préparation pour le début de la saison 2021, a indiqué le syndicat dans un communiqué. Nous ne prenons pas cette décision à la légère. Nous savons que des efforts importants ont dû être faits pour compléter le calendrier écourté de 2020 et nous reconnaissons qu’il y a des défis significatifs devant nous. Nous prévoyons finaliser les protocoles en matière de santé et de sécurité qui aideront les joueurs et les équipes à surmonter ces obstacles.»

Réaction

Du côté de la ligue, l’objectif est de bien peaufiner le plan pour l’année en cours.

«Nous allons vers l’avant et donnons nos directives aux clubs pour le début du camp printanier et de la saison régulière, tout cela étant conditionnel à une entente sur les protocoles de santé et de sécurité, a précisé le baseball majeur, cité par son site officiel. Nous avons pu terminer 2020 grâce à des efforts herculéens et les sacrifices de nos joueurs, nos membres du personnel et les employés des équipes pour tous nous protéger. Nous le ferons à nouveau.»

L’Association n’a pas soumis une contre-offre. L’an passé, les négociations entre les deux parties avaient été parsemées d’embûches, mais les ligues majeures ont pu organiser une campagne de 60 matchs qui s’est entamée à la fin juillet.