BBA-BBO-SPO-HOUSTON-ASTROS-V-BOSTON-RED-SOX

Crédit : AFP

MLB

C'est terminé pour Bonds et Clemens!

C'est terminé pour Bonds et Clemens!

Denis Casavant

Publié 26 janvier
Mis à jour 26 janvier

Barry Bonds et Roger Clemens devront finalement attendre à leur dernière année d'admissibilité, en 2022, afin de savoir s'ils obtiendront les 75 % des votes nécessaires pour être admis au panthéon du baseball.

Mais après le résultat dévoilé mardi, j'ai la nette impression que c'est terminé dans leur cas. Bonds est passé de 60,7 % à 61,8 % cette année tandis que Clemens avait obtenu 61 % des votes il y a un an et 61,6 % cette année. Bonds a reçu 248 votes et Clemens 247 alors que le chiffre magique pour être élu était 301.

Il y a maintenant deux scénarios possibles. Les journalistes qui sont membres des chroniqueurs de baseball d'Amérique et qui ont un droit de vote, préfèrent attendre à la dernière année d'admissibilité de Bonds et Clemens avant de mettre leur nom sur leur bulletin. Une forme de punition. J'en doute. Qu'est ce qui peut bien faire changer d'idée à une cinquantaine de journalistes l'an prochain.

L'autre scénario, qui est beaucoup plus plausible, est que les deux n'obtiendront jamais le support nécessaire et ne seront pas admis au panthéon du baseball en janvier 2022 à leur 10e et dernière chance.

Bonds et Clemens sont les deux plus grandes vedettes qui sont associées aux problèmes de dopage du baseball majeur dans les années 1990. Même s'ils n'ont jamais admis avoir consommé des stéroïdes anabolisants ou autres drogues de performance, les soupçons et les rumeurs sont impossibles à ignorer.

Bonds a brisé le record pour le plus grand nombre de circuits en carrière du regretté Hank Aaron, terminant sa carrière avec 762 longues balles. Il détient également le record pour le plus de circuits en une saison avec 73 en 2001. Il a été élu joueur par excellence à sept reprises.

Pour ce qui est de Clemens, il a remporté le trophée Cy Young à sept reprises, un record.

C'est évident que les deux joueurs méritent d'être à Cooperstown en terme de statistiques. Peu de joueurs qui ont une plaque au Temple de la renommée ont des meilleurs chiffres que ces deux hommes. Mais les journalistes qui ne supportent pas les candidatures de Bonds et Clemens s'appuient sur le règlement no 5. Pour être admissible, un joueur doit avoir fait preuve d'intégrité, d'esprit sportif et de caractère. De solides arguments pour justifier de ne pas voter pour Bonds et Clemens.

La controverse est loin d'être terminée. Et imaginez-vous qu'en 2022, ce sera la première année d'admissibilité d'Alex Rodriguez et David Ortiz!