BBO-BBA-SPO-BARRY-BONDS-SAN-FRANCISCO-GIANTS-NUMBER-25-RETIREMEN

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Aucun joueur au Temple de la renommée en 2021

Publié | Mis à jour

Pour la première fois depuis 2013, l’Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique (BBWAA) a décidé de n’envoyer aucun nouveau joueur au Temple de la renommée du baseball.

Trois retraités sont toutefois passés tout près, soit Curt Schilling (71,1 %), Barry Bonds (61,8 %) et Roger Clemens (61,6 %). Schilling avait besoin de 16 votes supplémentaires pour faire son entrée au musée de Cooperstown. Les trois hommes en étaient à une neuvième année d’éligibilité et seront présents pour une dernière fois aux bulletins de vote l’année prochaine.

Schilling n’a d’ailleurs pas tardé à réagir en publiant une longue lettre sur Facebook. Indiquant avoir envoyé la missive aux gens du Temple lundi lorsqu’il a réalisé qu’il n’allait pas obtenir les 75 % des votes nécessaires, il s’est lancé dans une attaque en règle contre les médias qui auraient, selon lui, créé un «Curt Schilling qui n’a jamais existé».

«Je ne participerai pas à la dernière année de vote. Je demande à être retiré du scrutin. Je m'en remettrai au comité des vétérans et aux hommes dont les opinions comptent réellement et qui sont en mesure de juger un joueur. Je ne pense pas être un membre du Temple de la renommée comme je l’ai souvent dit, mais si d’anciens joueurs pensent que je le suis, j’accepterai cela avec honneur.»

Dans cette lettre, il fait notamment référence à des histoires qui ont fait surface en 2015, lorsque sa collection de souvenirs de la Seconde Guerre mondiale – dont plusieurs à l’effigie des nazis – a été rendue publique. Il a également été suspendu par le réseau ESPN pour des commentaires anti-musulmans en 2016 et a publiquement appuyé l’assaut du Capitole à Washington, fomenté par Donald Trump, plus tôt cette année.

Il semble toutefois improbable, dans les faits, que son nom soit retiré l’année prochaine, puisqu’un joueur qui obtient au moins 5 % de votes devient automatiquement candidat lors de la saison suivante, à moins qu’il ait déjà écoulé ses 10 années d’éligibilité.

Une cérémonie malgré tout

Derrière le trio de tête, Scott Rolen a terminé au quatrième rang, lui qui en était à une quatrième tentative. Il est passé de 35,5 % des voix en 2020 à 52,9 % cette année. Aucun autre des 25 candidats n’a récolté plus de 50 %.

Onze joueurs pouvaient espérer être intronisés pour une première fois en 2021, et Mark Buehrle a été celui qui a reçu le plus d’appuis. Exactement 11 % des électeurs lui ont donné leur vote.

Parmi les joueurs qui feront leur entrée sur les bulletins l’année prochaine, Alex Rodriguez et David Ortiz sont les plus susceptibles d’être rapidement élus.

Une intronisation aura tout de même lieu puisque celle de 2020 a dû être annulée en raison de la pandémie de COVID-19. L’ancienne vedette des Expos de Montréal Larry Walker, tout comme le célèbre joueur d’arrêt-court Derek Jeter, ont été élus l'année dernière. Les carrières de Ted Simmons et Marvin Miller seront également célébrées puisqu'ils ont été retenus par le comité des vétérans. L’événement devrait avoir lieu le 25 juillet.