Crédit : AFP

LNH

Retour triomphal pour Auston Matthews

Publié | Mis à jour

Absent durant le dernier match des siens, l’attaquant Auston Matthews a marqué le but de la victoire tôt en troisième période et les Maple Leafs de Toronto ont défait les Flames à Calgary au compte de 3 à 2, dimanche.

Ayant manqué le duel de vendredi face aux Oilers d’Edmonton en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été précisée publiquement, Matthews a joué de chance.

Après un faible tir du défenseur Morgan Rielly, la rondelle a touché l’Américain avant de dévier sur le patin d’un défenseur des Flames et de faire faire son chemin derrière le gardien Jacob Markstrom.

Pour le numéro 34, il s’agissait d’un troisième filet cette saison, lui qui a enfilé l’aiguille contre chacune des 30 formations de la Ligue nationale de hockey.

«Pour être honnête, j’ai trouvé que ce n’était pas un bon match pour nous, a indiqué Matthews, lors de son point de presse d’après-match. Il y a beaucoup de choses que nous aurions dû faire mieux. Nous avons eu de bonnes séquences et plusieurs bonds favorables en notre faveur aujourd’hui [dimanche].»

Jake Muzzin avait lancé les Leafs en avant au premier tiers. Le vétéran Wayne Simmonds a obtenu son premier but dans l’uniforme bleu et blanc avec 32 secondes à écouler à la période médiane. Jack Campbell a bien fait avec 31 arrêts.

«C’est assez gros, a affirmé Simmonds en parlant de sa réussite. Je suis encore plus heureux que nous ayons obtenu les deux points. Évidemment, c’est plaisant de plus avoir cette pression sur mes épaules, mais c’est encore mieux d’avoir la victoire.»

Elias Lindholm a réduit l’avance des visiteurs durant un avantage numérique peu après le but de Matthews, mais les Flames n’ont pu combler le retard. Sean Monahan a également touché la cible pour Calgary, qui visitera le Canadien de Montréal jeudi et samedi. Markstrom a affronté 32 lancers.

«C’était un match serré, a exprimé Lindholm. Aujourd’hui, ils ont eu de la chance et je trouve que nous n’avons pas été suffisamment au filet, mais nous allons corriger ça mardi.»