Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Survol complet des débuts des substituts de Price

Publié | Mis à jour

Le gardien Jake Allen a remporté lundi son premier départ dans l’uniforme des Canadiens, lui qui a été amené à Montréal comme substitut de Carey Price l’automne dernier.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet emploi a été celui de plusieurs hommes masqués dans les dernières années. Certains d’entre eux l’ont occupé un petit moment, alors que d’autres n’ont fait que passer. 

Retournons en arrière pour voir comment se sont déroulés les débuts de prédécesseurs d’Allen dans l’uniforme Bleu-blanc-rouge :

- Peter Budaj, 24 octobre 2011 

Obtenu sur le marché des joueurs autonomes en 2011, Peter Budaj reçoit sa première mission au septième match de la saison 2011-2012, dans un affrontement contre les Panthers de la Floride.

Le Slovaque fait bien, malgré un revers de 2 à 1 du CH. Au total, il aura été testé à 31 reprises.

Budaj a finalement disputé trois campagnes avec le Canadien, maintenant un dossier de 23-16-9, un taux d’efficacité de ,910 et une moyenne de buts alloués de 2,47.

- Dustin Tokarski, 5 mars 2014 

Vers la fin de la saison 2013-2014, le Tricolore fait confiance à un jeune Dustin Tokarski pour vaincre les Ducks d’Anaheim. Le gardien ne déçoit pas ses patrons et effectue 39 arrêts dans une victoire de 4 à 3. 

Il jouera deux autres matchs avant la fin de la campagne, mais surtout, remplacera Price au troisième tour des séries après qu’il eut été blessé par Chris Kreider, des Rangers de New York. 

Il obtiendra le poste du substitut pour la campagne suivante.

En 2015-2016, Mike Condon lui a volé son poste et le Canadien l’a échangé aux Ducks.

- Mike Condon, 11 octobre 2015 

Parlant du loup, Mike Condon commence sa carrière dans la Ligue nationale avec un gain de 3 à 1 sur les Sénateurs d’Ottawa, dans lequel il réalise 20 arrêts. 

Le natif du Massachusetts sera finalement catapulté comme gardien numéro 1, puisqu’une blessure au genou a mis fin à la saison de Price à la fin du mois de novembre.

L’année suivante, il est réclamé au ballottage par les Penguins de Pittsburgh.

- Al Montoya, 13 octobre 2016 

C’est justement en raison de l’embauche d’Al Montoya que le CH a placé le nom de Condon au ballottage. Marc Bergevin souhaitait avoir un gardien d’expérience pour seconder Price. L’expérience Montoya n’a duré qu’une saison et demie, soit 23 matchs disputés.

Celle-ci avait pourtant bien commencé, puisque l’Américain a obtenu des victoires à trois de ses quatre premiers départs. Il avait d’ailleurs repoussé 30 rondelles dans un gain de 4 à 1 sur les Sabres de Buffalo lors de son premier tour de piste.

- Antti Niemi, 18 novembre 2017 

Réclamé par le Canadien au ballottage, Antti Niemi protège la cage du Tricolore une première fois contre les Maple Leafs de Toronto. Appelé en relève de Charlie Lindgren au moment où le pointage est de 5 à 0 pour le club de la Ville Reine, le Finlandais accorde un but en quatre lancers.

Il faudra attendre quatre autres matchs pour qu’il obtienne une victoire.

Au total, Niemi a passé un peu moins de deux saisons avec le club, conservant un dossier de 15-11-6, un taux d’efficacité de ,909 et une moyenne de buts alloués de 3,10.

- Keith Kinkaid, 9 octobre 2019 

Keith Kinkaid, soit le dernier substitut embauché par Bergevin avant le début d’une saison, a été un échec lamentable.

À son premier départ, il est déjoué cinq fois dans un revers en prolongation de 5 à 4 face aux Sabres. Au final, il n’a obtenu qu’une seule victoire en six départs avec le Canadien et a été relégué à la Ligue américaine deux mois après le début de la campagne.

Keith Kinkaid fait son mea culpa - TVA Sports