SPO-ARMADA-LHJMQ-DRAKKAR

Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LHJMQ

Le Drakkar laisse partir un gros morceau

Sandro Célant

Publié | Mis à jour

Le Drakkar de Baie-Comeau a conclu une autre transaction majeure, samedi, quand il échangé le défenseur Christopher Merisier-Ortiz à l’Armada de Blainville-Boisbriand.

En retour du vétéran arrière de 19 ans, le navire nord-côtier obtient l’attaquant de 17 ans, Andrew Belchamber, un choix de 1ère ronde en 2021, une sélection de 2e tour en 2022 et une autre de 2e ronde en 2023.

Athlète le plus convoité chez le Drakkar à la suite du départ de l’ex-capitaine Nathan Légaré en direction de Val-d’Or, Merisier-Ortiz représentait le véritable chef de file à la ligne bleue et plusieurs formations du circuit Courteau le convoitaient.

«Les propositions ont été nombreuses. Dans le contexte actuel et dans la direction dans laquelle nous travaillons, l’offre faite par l’Armada nous convenait le plus», a reconnu le directeur général Pierre Rioux.

Conscient de la très grande perte de cet excellent quart-arrière, Rioux précise que son club continue de préparer le futur. «Les récentes transactions nous ont permis de mettre en place une base solide pour les années à venir avec une banque de jeunes joueurs très intéressants.»

Après les récents remaniements, l’équipage pourra compter à son bord une douzaine d’espoirs de 16 et 17 ans pour la deuxième moitié de saison. « La patience sera de mise. Nous allons laisser nos entraîneurs travailler à leur développement afin de créer de belles batailles à l’interne », a ajouté le DG.

Pas surpris

Choix de 1ère ronde en 2017, l’ex-numéro 8 savait que son nom circulait souvent dans les rumeurs d’échange et s’y attendait un peu. «Je ne suis pas surpris par la transaction, mais plutôt l’endroit. Je suis bien heureux de rejoindre l’Armada et avoir l’occasion de retrouver ma famille», a commenté le patineur originaire de Boisbriand.

À 19 ans et dans le dernier droit de sa carrière junior, Merisier-Ortiz se sent d’attaque pour la suite des choses. «Je suis très content de me retrouver au sein d’un club aspirant. J’ai vécu des beaux moments à Baie-Comeau qui a été comme une deuxième maison pour moi. J’ai bien hâte de relever ce nouveau défi.»