Crédit : AFP

LNH

Alain Vigneault «déteste perdre»

Publié | Mis à jour

À l’aube du début de la saison régulière, les joueurs des Flyers de Philadelphie ont pleinement confiance en leur entraîneur-chef Alain Vigneault, estimant qu’il saura tirer le meilleur d’eux-mêmes tout au long de ce dur calendrier.

L’ancien pilote du Canadien de Montréal, des Canucks de Vancouver et des Rangers de New York en sera à sa deuxième campagne à la barre des Flyers et celle-ci sera certes particulière en raison du contexte actuel et du format de 56 matchs par équipe. Malgré les parties qui se succéderont rapidement et de la difficile section Est dans laquelle Philadelphie se trouve, les troupiers de Vigneault sont très motivés à obtenir du succès pour un homme interagissant efficacement avec eux.

«Moi et AV entretenons une excellente relation depuis le jour 1. Il demande beaucoup à ses joueurs, peu importe s’il s’agit d’un jeune ou d’un plus vieux. Il traite tout le monde de la même façon. S’il ne pense pas que vous jouez de la manière appropriée, il vous le fera savoir. Déjà, il nous a dit que la saison sera courte et que si nous ne sommes pas prêts dès le départ, on a intérêt à travailler fort durant les entraînements, car plusieurs gars essaient de prendre notre place», a déclaré l’attaquant Kevin Hayes au quotidien «The Inquirer».

Ainsi, même les vétérans comme Claude Giroux, James van Riemsdyk et Jakub Voracek doivent rester bien attentifs et offrir le meilleur. Après tout, les Flyers auront besoin de tous leurs éléments en 2020-2021 et surpasser leur performance des dernières séries, où ils se sont inclinés au deuxième tour.

«Chacun doit assumer ses responsabilités, a ajouté Hayes. C’est bien, surtout avec la compétition à l’interne. Chaque joueur veut le meilleur pour l’autre et souhaite gagner à chaque soir. Tout joueur est responsable de l’autre. Puis, si vous ne produisez pas, que ce soit sur l’avantage numérique ou le top 6 en attaque, il y a quelqu’un qui veut votre poste. AV utilisera ceux qu’il croit les meilleurs pour aider cette équipe.»

Pas de place pour la défaite

Interrogé sur les raisons expliquant la longue carrière de Vigneault, qui compte 689 victoires en 18 saisons dans la Ligue nationale de hockey, le défenseur Ivan Provorov n’est pas passé par quatre chemins.

«Il déteste perdre. [...] Il est toujours préparé et il est intense, a-t-il répondu au journal local. Quand quelqu’un se préoccupe autant de cela, il fera tout afin de préparer son club et placer ses joueurs dans la meilleure situation possible pour gagner.»

«Les gars croient en lui et en ce qu’il dit, a renchéri Scott Laughton. Ce fut bien jusqu’ici et nous devons continuer de pousser fort cette année pour passer au niveau suivant. Et je pense qu’AV peut nous y amener. [...] Il est dans la ligue depuis longtemps et a gagné à tous les niveaux. Il voit les gars et sait ce que ça prend sur une base quotidienne. Il rend responsable chacun et ça commence par les gars au sommet de la formation. C’est ainsi pour tous. [...] Probablement que le plus important, c’est qu’il vous force à travailler fort.»

Les Flyers amorceront la campagne en accueillant les Penguins de Pittsburgh, mercredi.