Crédit : Photo AFP

LNH

Trophée Vézina : cinq candidats logiques

Publié | Mis à jour

Avec une saison écourtée dans la Ligue nationale de hockey (LNH), la marge d’erreur des équipes est également amincie et chaque défaite pourrait avoir d’importantes répercussions sur le destin des équipes.

Ainsi, plus que jamais, il sera très important de pouvoir compter sur un, voire deux bons gardiens de but. En voici cinq qui pourraient rendre de fiers services à leur équipe respective et qui pourraient en être récompensés avec le trophée Vézina au terme de la saison.

- Connor Hellebuyck, Jets de Winnipeg

À tout seigneur, tout honneur: Connor Hellebuyck est le plus récent lauréat du trophée Vezina. Il a vu beaucoup d’action lors des quatre dernières saisons sous la férule de Paul Maurice et rien ne semble indiquer un changement à ce niveau.

- Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay

Ayant remporté la coupe Stanley cet été, le Lightning est bien placé pour répéter l’exploit. En 2019-2020, le jeune Russe a terminé au premier rang au chapitre des victoires, avec 35.

Dès le moment où il a amorcé sa carrière dans la LNH, Vasilevskiy a été dominant et il a fait preuve d’une régularité exemplaire depuis. Il n’a subi que 73 défaites en temps réglementaire en 260 matchs et il a déjà mis la main sur le Vézina, en 2019.

- Carey Price, Canadien de Montréal

Alors que l’optimisme se fait sentir chez le Canadien, Price sera probablement le plus grand bénéficiaire des récents changements de Marc Bergevin. Avec une brigade défensive plus imposante, le gardien devrait être en mesure de mieux suivre la rondelle des yeux. Et l’arrivée de Jake Allen permettra à Claude Julien de limiter son utilisation.

- Robin Lehner, Golden Knights de Vegas

Dès son arrivée à Las Vegas, Robin Lehner a réussi à subtiliser le rôle de gardien numéro 1 au Québécois Marc-André Fleury. Il a obtenu 16 des 20 départs de l’équipe en séries éliminatoires cet été, étant l’un des éléments importants du parcours de l’équipe jusqu’en finale de l’Ouest.

Pour l’instant, les deux gardiens sont encore avec les Knights, mais Lehner, qui a également été excellent avec les Islanders de New York et les Blackhawks de Chicago au cours des deux dernières saisons, part certainement avec une longueur d’avance.

- Igor Shesterkin, Rangers de New York

Sheshterkin n’a peut-être disputé que 12 matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH), mais rien ne semble l’arrêter.

Avec une équipe en reconstruction, le Russe de 25 ans a montré une fiche de 10-2 et un taux d’efficacité de ,932 la saison dernière. Auparavant, il a montré des statistiques similaires, voire meilleures, en 25 rencontres dans la Ligue américaine. Si on remonte un peu plus loin, son rendement dans la Ligue continentale de hockey (KHL) frôle la science-fiction.