Crédit : AFP

Golf

Trump décerne des médailles

Publié | Mis à jour

Au lendemain du chaos au Capitole américain, le président Donald Trump a décoré en discrétion trois golfeurs émérites ayant marqué l’histoire du sport, jeudi. Annika Sorenstam, Babe Didrikson Zaharias et Gary Player ont reçu la distinction de la médaille présidentielle de la Liberté à la Maison-Blanche.

Ironiquement, cette médaille, qui se veut la plus haute distinction civile aux États-Unis – avec la médaille d’or du Congrès – est décernée à des gens qui ont apporté une contribution méritoire à la sécurité ou aux intérêts nationaux des États-Unis, à la paix dans le monde, ou déployé des efforts remarquables dans le domaine culturel ou autre, qu’il soit public ou privé. 

Tant les Américains que les étrangers peuvent recevoir cette distinction.

Parcours remarquables

Sorenstam, une Suédoise âgée de 50 ans, est la golfeuse la plus décorée du circuit de la LPGA avec ses 72 victoires en carrière. Player, un Sud-Africain âgé de 85 ans, a gagné 165 tournois à travers le globe et compte neuf titres majeurs. Il est l’un des cinq golfeurs à détenir les quatre titres du Grand Chelem.

Décédée en 1956, Zaharias a reçu l’hommage à titre posthume. Triple médaillée olympique aux Jeux de Los Angeles en 1932, elle était une athlète accomplie ayant évolué dans plusieurs sports, dont le golf. Elle y avait remporté dix victoires majeures et avait même joué parmi les hommes. En 1950, elle a cofondé la LPGA.

Cérémonie à huis clos

La cérémonie n’était pas à l’ordre du jour qui avait été rendu public. Pendant que plusieurs conseillers et employés de l’administration Trump abandonnaient le navire au lendemain de scènes ayant provoqué la consternation et l’indignation, le président décernait ses médailles aux trois membres du Temple de la renommée du golf. Ceux-ci, des têtes d’affiche de l’histoire du golf, ont préféré ignorer les horreurs de la veille.

Tenue derrière les portes closes de la East Room de la Maison-Blanche, la cérémonie, que plusieurs ont remise en question, a réuni une soixantaine de convives.

Dans le contexte, l’aîné des fils de Player, Marc, s’est d’ailleurs publiquement exprimé sur l’honneur décerné à son paternel, qui a souvent côtoyé le président, après les événements disgracieux ayant coûté la vie à cinq personnes.

«J’aurais souhaité qu’il décline simplement et poliment cette médaille en ce moment. Il est complètement sourd et dans le déni», a-t-il publié sur Twitter.

Les deux hommes sont à couteaux tirés depuis des mois en raison de querelles au sein de l’entreprise du groupe Gary Player.

Après avoir remis cette médaille à Tiger Woods en mai 2019, Trump a ainsi décoré trois autres golfeurs parmi ses 23 lauréats depuis 2017. Arnold Palmer (2004), Jack Nicklaus (2005) et Charlie Sifford (2014) sont les autres golfeurs à avoir reçu la médaille de la Liberté.