Crédit : AFP

NFL

La tâche se complique pour les Browns

Publié | Mis à jour

Alors qu’une victoire contre les Steelers de Pittsburgh dimanche assurerait aux Browns de Cleveland une première participation aux éliminatoires depuis 2002, les soldats tombent au combat l’un après l’autre.

En effet, le demi inséré Harrison Bryant et le secondeur Malcolm Smith sont les deux derniers joueurs à avoir contracté la COVID-19 au sein de l’organisation de l’Ohio. Ces deux noms s’ajoutent à ceux du secondeur B.J. Goodson et du maraudeur Andrew Sendejo. Le demi défensif Denzel Ward a aussi vu son nom être placé sur la liste des joueurs indisponibles en raison de la COVID-19, portant ainsi le total de joueurs qui ne seront pas présents dimanche à cinq.

Conséquemment, le centre d’entraînement du club a été temporairement fermé et toutes les activités matinales ont été tenues à distance, jeudi.

«Les Browns de Cleveland ont été informés de deux résultats positifs supplémentaires à des tests de COVID-19 parmi nos joueurs ce matin, pouvait-on lire dans un communiqué de l’équipe. L'équipe continuera à travailler à distance ce matin tout en suivant les protocoles, car la santé et la sécurité de notre équipe, de notre personnel et de toute la communauté restent notre priorité absolue.»

En vertu d’une fiche de 10-5, les Browns occupent le troisième rang de la section Nord de l’Association américaine. Seuls les Colts d’Indianapolis (10-5) peuvent encore espérer se frayer un chemin pour les éliminatoires parmi les équipes actuellement exclues dans l’Américaine lors de la 17e et ultime semaine d’activités de la saison régulière.

Les Steelers seront toutefois un adversaire coriace pour les Browns alors qu’ils ont perdu seulement trois parties lors de la campagne actuelle.

Les Browns vont toutefois pouvoir compter sur le retour des receveurs de passes Jarvis Landry, Rashard Higgins, Donavan Peoples-Jones et KhaDarel Hodge, ainsi que le secondeur Jacob Philips, puisque leurs noms ont été retirés de liste des joueurs indisponibles en raison de la COVID-19. Ces joueurs avaient manqué le match contre les Jets de New York, une décevante défaite de 23 à 16, dimanche dernier, en raison du virus.