Crédit : AFP

Félix Séguin

Le passé gagnant de Corey Perry

Le passé gagnant de Corey Perry

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 28 décembre 2020
Mis à jour 28 décembre 2020

Marc Bergevin continue d’être actif. Le DG des Canadiens veut gagner et il prend les grands moyens pour que son équipe passe à un autre niveau.

Les acquisitions de Jake Allen, Joel Edmundson, Josh Anderson, Tyler Toffoli et Michael Frolik ont comblé des besoins (profondeur, robustesse, talent) au sein de l’équipe.

Et l’arrivée de Corey Perry s’inscrit aussi dans cette tendance. Perry, lui, apportera de l’expérience et du caractère à la troupe de Claude Julien. 

Et pour votre information, Perry est un ailier droit. Donc un autre droitier comme Gallagher, Anderson, Toffoli et Armia.

Âgé de 35 ans, Perry est un joueur hargneux, parfois salaud et déterminé. Il en sera à une 16e saison dans la LNH. Il saura faire profiter sa vaste expérience aux jeunes joueurs des Canadiens. Il a gagné avec les Ducks d’Anaheim en 2007.

Toutefois, Perry n’est plus le marqueur de 50 buts qu’il a déjà été, mais je crois qu’il peut encore aider en avantage numérique. Lorsqu’il s’installe devant le filet adverse, il est difficile à déplacer et il donne du fil à retordre aux défenseurs ainsi qu'au gardien.

Son coup de patin est sa principale faiblesse. Il a beaucoup ralenti, beaucoup. C’était évident lorsqu’il a participé à la finale avec les Stars de Dallas en septembre dernier.

Cependant, si Claude Julien l’entoure de joueurs rapides, Perry pourrait être utile grâce à son travail le long des rampes et devant le filet.

Un passé gagnant

Quand je pense à Corey Perry, je pense aussitôt à ce qu’il a accompli au cours de sa carrière. C’est hors du commun.

Il a gagné partout où il est passé. Partout. Il n'y a que le défenseur Scott Niedermayer et Perry qui peuvent se vanter d’avoir eu autant de succès.

Corey Perry a gagné :

Médaille d’or Championnat du monde junior (2005)

Coupe Memorial (2005)

Coupe Stanley (2007)

Médaille d’or olympique (2010-2014)

Médaille d’or Championnat du monde (2016)

Coupe du monde (2016)

Et il a remporté le trophée Hart et le trophée Maurice-Richard lors de la saison 2010-11.

Impressionnant.

Avec qui va-t-il jouer?

Avec toutes les acquisitions des dernières semaines, l’entraîneur-chef Claude Julien aura un beau casse-tête lorsque viendra le temps de composer ses trios.

Où se retrouvera Corey Perry ? Je pense qu’il faut s’attendre à ce qu’il ne joue pas tous les matchs. Je m’attends à ce qu’il y ait un système de rotation avec d’autres joueurs à moins que Bergevin procède à une transaction.

Lorsqu’il sera de la formation, Perry devra avoir un rôle offensif. Ce n’est pas un joueur défensif. Je le verrais avec Jesperi Kotkaniemi. On verra.

Mais bon sang qu’on a hâte que la saison commence afin de voir cette édition 2020-21 des Canadiens de Montréal.