Crédit : AFP

NFL

Le calvaire des Steelers se termine

Publié | Mis à jour

Les Steelers de Pittsburgh ont mis fin à une séquence de trois revers en revenant de l’arrière contre les Colts d’Indianapolis pour l’emporter 28 à 24, dimanche après-midi, au Heinz Field.

L’équipe qui avait amorcé sa campagne avec 11 victoires consécutives s’est ainsi assuré de remporter la section Nord de l’Association américaine.

Tirant de l’arrière par 17 points vers la fin du troisième quart, les Steelers (11-4) ont inscrit 21 points sans réplique. Ces trois majeurs ont été l’œuvre du quart-arrière Ben Roethlisberger, qui a trouvé trois de ses acolytes dans la zone payante.

Les Colts (10-5) avaient l’opportunité de réaliser une séquence victorieuse dans les derniers moments du match, mais la défensive des gagnants s’est levée.

Le club d’Indianapolis a ainsi raté une chance d’obtenir son billet pour les éliminatoires. Il devra donc l’emporter la semaine prochaine contre les Jaguars de Jacksonville.

Dans la défaite, le porteur de ballon Jonathan Taylor a encore démontré son talent, lui qui a franchi la ligne des buts à deux reprises.

Les Chiefs peinent, mais l’emportent

Au Arrowhead Stadium, l’attaque des Chiefs n’a pas été l’ombre d’elle-même, mais Kansas City a tout de même vaincu les Falcons d’Atlanta 17 à 14.

Tirant de l’arrière par quatre points en fin de rencontre, Patrick Mahomes et son attaque ont franchi 75 verges en neuf jeux pour finalement inscrire le touché de la victoire. C’est Demarcus Robinson qui a capté le relais vainqueur. Les Falcons (4-11) ont ensuite eu la chance de forcer la prolongation, mais le botteur Younghoe Koo a raté sa tentative de placement de 39 verges.

Il s’agissait de la première fois cette saison que les Chiefs (14-1) amassaient moins de 22 points. La formation du Missouri s’est tout de même assurée de finir la saison régulière au premier échelon de l’Association américaine avec cette victoire.

De plus, Travis Kelce s’est assuré de battre le record pour le plus grand nombre de verges obtenues par un ailier rapproché dans une saison. En retard de 60 verges sur la marque établie en 2018 par George Kittle (1377), Kelce a réalisé une performance de sept attrapés pour 98 verges et un majeur contre les Falcons.

Et de deux pour les Jets

Au MetLife Stadium, les Jets de New York ont signé leur deuxième victoire de la saison en venant à bout des Browns de Cleveland 23 à 16.

Conséquemment, le club de la Grosse Pomme n’est plus la pire équipe de la NFL, puisque les Jaguars de Jacksonville sont toujours coincés à un gain en 2020.

Les Jets (2-13) ont toutefois perdu la chance de mettre la main sur le tout premier choix du prochain repêchage du circuit Goodell.

Pour vaincre les Browns (10-5), les New-Yorkais ont réussi trois passes de touché. Deux d’entre elles ont été l’œuvre du quart-arrière Sam Darnold, tandis que l’autre a été réalisé par le receveur de passes Jamison Crowder.

Du côté des perdants, ce revers est lourd de conséquences. S’ils veulent participer aux éliminatoires, les Browns doivent absolument l’emporter contre les Steelers la semaine prochaine et espérer une défaite de leurs rivaux.

En bref

Au EverBank Field, les Bears de Chicago n’ont fait qu’une bouchée des Jaguars de Jacksonville, qu’ils ont aisément battu 41 à 17.

Au M&T Bank Stadium, les Ravens de Baltimore ont obtenu un quatrième gain consécutif en battant les Giants de New York 27 à 13.

Au NGR Stadium, les Bengals de Cincinnati ont ouvert la machine au quatrième quart et ont signé une victoire de 37 à 31 sur Texans de Houston.