Crédit : AFP

LNH

Les Bruins pourraient s’ennuyer des Canadiens

Publié | Mis à jour

Avec 100 points au classement en 70 matchs, les Bruins avaient dominé et obtenu le Trophée des présidents, la saison dernière. Or, avec les changements de division, il sera intéressant de voir si la formation de Boston pourra répéter cet exploit lors de la prochaine campagne.

Pour ce calendrier de 56 matchs, les Bruins joueront uniquement contre les Capitals de Washington, les Devils du New Jersey, les Flyers de Philadelphie, les Islanders de New York, les Penguins de Pittsburgh, les Rangers de New York et les Sabres de Buffalo. Huit matchs contre chacune de ces équipes. 

Pour la première fois de leur histoire, les Bruins et le Canadien de Montréal ne s’affronteront donc pas en saison régulière. Ce n’est peut-être pas une mauvaise chose pour le CH puisque les Bruins avaient remporté trois des quatre matchs entre les deux clubs en 2019-2020 avec une domination de 19-8 au chapitre des buts.

Malgré ces rendez-vous qui manqueront aux amateurs, le président des Bruins Cam Neely n’est pas inquiet et assure que de nouvelles rivalités se dessinent déjà.

«Je ne pense pas que ce sera bien long pour que des rivalités se bâtissent, a-t-il projeté, tel que cité sur le site web des Bruins. Évidemment, il y a de l’histoire entre nous et les Rangers.»

Somme toute, les Bruins et les Rangers, qui font partie des six clubs originaux, se retrouveront dans la même division pour une première fois depuis près de 50 ans.

Un premier match le 14 janvier 

La saison des Bruins prendra son envol contre les Devils, le 14 janvier, à Newark.

Si Boston aura l’avantage de ne pas trop voyager, le club appréciera certainement son plus long séjour prévu à domicile, du 25 mars au 3 avril, pour six matchs consécutifs au TD Garden.