HKN-HKO-SPO-ST-LOUIS-BLUES-V-ARIZONA-COYOTES

Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Jake Allen sera très utile aux Canadiens

Publié | Mis à jour

À voir et décortiquer le calendrier du Canadien de Montréal en vue de la prochaine saison, il va sans dire que le directeur général Marc Bergevin a réalisé un bon coup en misant sur un gardien auxiliaire de qualité en Jake Allen.

«Mon rôle sera celui d’être l’adjoint de l’un des meilleurs gardiens au monde. Je serai une police d’assurance pour le Canadien. Ça permettra à l’équipe de réduire la charge de travail de Carey [Price]», avait lui-même commenté Allen, au moment de son embauche, en septembre dernier.

À la suite du dévoilement du calendrier de la Ligue nationale de hockey, force est de constater qu’Allen pourrait voir passablement d’action.

À 10 reprises, le Canadien jouera ainsi deux matchs en autant de soirs, dont une première fois à Vancouver les 20 et 21 janvier. Le Tricolore affrontera à nouveau les Canucks deux fois coup sur coup, à Montréal, les 1er et 2 février. Si Allen risque forcément d’être utilisé, dans de telles circonstances, face à d’autres adversaires, il a intérêt à bien étudier l’équipe de Vancouver. Au mois de mars, le CH affrontera à nouveau les Canucks, à Montréal, les 19 et 20.

Varier les gardiens

Globalement, on devine que l’entraîneur-chef Claude Julien voudra également miser sur Allen quand la formation montréalaise affrontera une équipe à plusieurs reprises dans la même semaine. Au delà de la séquence de trois matchs à Vancouver en janvier, le Canadien se mesurera trois fois de suite aux Oilers d’Edmonton, les 22, 24 et 26 mars, à Montréal. Suivront quatre matchs consécutifs contre les Sénateurs d’Ottawa, du 28 mars au 3 avril. Sans même qu’il y ait une séquence de deux matchs en deux soirs dans cette portion du calendrier, on devine qu’Allen devrait alors être envoyé dans la mêlée une fois face aux Oilers et au moins une fois contre les Sénateurs.

En bref, le Tricolore s’ajustera en fonction des performances de Price et d’Allen, mais le club montréalais aura minimalement une meilleure option pour le faire. Les décisions seront également prises, selon les batailles au classement. À titre d’exemple, les derniers matchs de la saison sont prévus contre les Maple Leafs, à Toronto, les 7 et 8 mai. Si le CH se bat alors pour une place en séries éliminatoires, Price pourrait être utilisé lors de ces deux parties.

Au moins 13 départs...

Selon une estimation faite à partir des aléas du calendrier, la logique veut qu’Allen obtienne au moins 13 départs sur les 56 matchs du Canadien. Et c’est là un minimum!

En 2019-2020, Allen avait participé à 24 matchs avec les Blues de St. Louis, ayant alors présenté un dossier de 12-6-3, une moyenne de buts alloués de 2,15 et un taux d’efficacité de ,927.

Aperçu des départs que pourrait obtenir Jake Allen

  • 21 janvier contre les Canucks, à Vancouver
  • 2 février contre les Canucks, à Montréal
  • 11 février contre les Oilers, à Montréal
  • 21 février contre les Sénateurs, à Ottawa
  • 27 février contre les Jets, à Winnipeg
  • 11 mars contre les Flames, à Calgary
  • 19 mars contre les Canucks, à Montréal
  • 24 mars contre les Oilers, à Montréal
  • 1er avril contre les Sénateurs, à Ottawa
  • 7 avril contre les Maple Leafs, à Toronto
  • 19 avril contre les Oilers, à Edmonton
  • 24 avril contre les Flames , à Calgary
  • 30 avril contre les Jets, à Montréal