Crédit : AFP

Baseball - MLB

Abraham Toro veut participer au match des étoiles

Publié | Mis à jour

Le Québécois Abraham Toro est lui-même conscient qu’il devra d’abord s’établir comme un joueur régulier dans le baseball majeur, mais cela ne l’empêche de rêver d’être invité, un jour, au match des étoiles.

Le joueur des Astros de Houston, qui vient de célébrer ses 24 ans, a fait le bonheur de nombreux jeunes, le week-end dernier, en participant à une conférence virtuelle organisée par le centre intérieur Grand Chelem au profit de l’association de baseball mineur de Rosemont.

«Avant, ton rêve, c’était de jouer dans le baseball majeur, mais maintenant, c’est quoi ton rêve?», l’a alors interpellé un jeune, heureux d’avoir l’occasion de poser directement une question à son idole.

«Présentement, c’est simplement d’avoir une bonne saison l’an prochain, mais je rêve de participer, un jour, au match des étoiles, a répondu Toro. C’est un but que je me suis donné pour les prochaines années.»

En plus de parler avec les participants, le joueur de baseball originaire de Greenfield Park a profité de l’occasion pour présenter quelques trucs du métier, démonstrations à l’appui. Il prône toujours l’utilisation du «tee-ball» pour peaufiner son élan au bâton et avant un match, question de bien se préparer, Toro se regarde régulièrement dans le miroir. Il s’assure alors de bien répartir son poids et conserver son bâton le plus longtemps possible dans la zone des prises.

En contact avec les Astros

En dévoilant ses habitudes, Toro a aussi donné une bonne idée de ce à quoi ressemble sa saison morte au Québec, au moment où la pandémie de COVID-19 n’a rien pour faciliter son entraînement.

«Encore à ce jour, je cherche toujours à m’améliorer. Donc, si je peux aider un jeune à être meilleur ou le conseiller pour un exercice en particulier, ça va toujours me faire plaisir», a indiqué le Québécois, à propos de sa participation à une telle conférence virtuelle.

Concernant sa propre préparation, Toro compose avec la présente situation, optant pour bon nombre d’exercices avec matériel réduit. Il demeure par ailleurs en contact étroit avec l’entraîneur des frappeurs Troy Snitker, avec lequel il partage des vidéos pour parfaire son coup de bâton.

Se préparer pour le camp

Toro compte retourner aux États-Unis dès le mois de février en vue du camp d’entraînement des Astros qui se tiendra en Floride.

«En arrivant au camp, il faut que tu sois déjà à 100 %», a-t-il ainsi souligné, invitant du même coup les jeunes présents à la visioconférence à s’entraîner à la maison, bien avant le début de leur prochaine saison, l’été prochain.

Parmi les objectifs de Toro en 2021, il souhaite évidemment améliorer sa moyenne au bâton, lui qui a été limité à 13 coups sûrs en 87 présences officielles (,149) lors de la récente saison des Astros. Le Québécois avait néanmoins réussi trois circuits. Il avait aussi présenté un taux de présence sur les sentiers de ,237, ayant notamment été atteint sept fois par les lanceurs adverses. S'il compte tout faire pour aider son équipe, Toro préférera toujours frapper la balle plutôt que de se faire frapper par la balle.