Crédit : AFP

Baseball - MLB

Une journée de prison à la maison pour le gérant des White Sox

Publié | Mis à jour

Ayant été pris en défaut pour sa conduite automobile téméraire le 24 février dernier, le gérant des White Sox de Chicago, Tony La Russa, a écopé d’une journée d’emprisonnement à purger à domicile, ainsi que d’une amende de 1383 $ et de 20 heures de travaux communautaires.

L’homme de 76 ans a plaidé coupable à des accusations réduites devant un juge de l’Arizona, lundi, selon le quotidien «Chicago Sun-Times». Il avait été inculpé de conduite avec les facultés affaiblies en novembre, mais a pu conclure une entente à l’amiable avec les procureurs plus tôt ce mois-ci.

Embauché par les Sox à la fin octobre, le membre du Temple de la renommée du baseball avait reconnu sa culpabilité pour une infraction similaire en Floride en 2007. Selon son avocat Lawrence Kazan, il souhaite maintenant reprendre le droit chemin.

«M. La Russa sait qu’il a commis une erreur en février et il regrette profondément, a-t-il déclaré au journal de l’Illinois. Il est embarrassé et préoccupé. Il sait que ce qu’il a fait est mal. [...] Il a toujours été un homme sincère et fiable, mais il se doute qu’il s’est lui-même placé dans cette situation.»