GLF-SPO-USP-PNC-CHAMPIONSHIP---ROUND-ONE

Crédit : AFP

Golf

À VOIR: un aigle signé Charlie Woods!

Publié | Mis à jour

Charlie Woods, 11 ans, a fortement attiré l’attention en compagnie de son père Tiger alors qu’ils disputaient, ce samedi à Orlando, la première ronde du Championnat PNC.

Cette compétition de 36 trous, de type pro-am, réunit une vingtaine de champions d’un tournoi majeur. Chaque joueur évolue en compagnie d’un membre de sa famille.

En choisissant de faire équipe avec son fils, Tiger Woods a dit espérer que le jeune s’amuse d’abord et avant tout et qu’il profite du moment.

Les Woods, dont la ressemblance est flagrante tant au niveau du style vestimentaire que sur le plan du comportement sur le terrain, ont finalement remis une carte de 62 (-10), ce qui place le duo au sixième rang, à égalité avec cinq autres équipes. 

 Étant le plus jeune joueur de la compétition, Charlie Woods a fait écarquiller bien des yeux dès le troisième trou en logeant la balle à environ quatre pieds de la coupe avec une fantastique approche. Il a lui-même réussi le roulé pour l’aigle, au grand plaisir du paternel.

«J’ai vu ce genre de coups souvent de sa part tout au long de l’année, dans les quelques événements auxquels il a participé. Mais ce tournoi, c’est totalement différent», a remarqué l’ancien numéro un mondial dans une entrevue rapportée par ESPN.

Ami proche de la famille Woods, Justin Thomas était ravi de voir aller Charlie samedi. «Je l’ai côtoyé beaucoup et j’avais déjà vu ça. Je n’étais pas surpris du tout, a dit le golfeur américain au sujet des coups d’éclat du jeune Woods.

«Je le savais qu’il allait impressionner beaucoup de monde. C’était cool de le voir préparer ses coups, de le voir frapper des deux côtés. Je voulais que chaque coup qu’il fasse soit son meilleur de la journée.»

L’équipe Kuchar, composée de Matt et de son fils Cameron (13 ans), a survolé la journée avec un pointage de 58 (-14), mais Charlie Woods aura, somme toute, été la grande vedette de cette première ronde. Les Kuchar ont néanmoins combiné leurs efforts pour 14 oiselets et quatre normales, jouant 28 sur le premier neuf.

Henderson s’approche du sommet

Du côté de la LPGA, la Canadienne Brooke M. Henderson s’est rapprochée à quatre coups de la tête au Championnat CME Group en jouant une troisième ronde de 66 (-6), samedi, à Naples en Floride.

L’Ontarienne de 23 ans, qui avait connu quelques difficultés à ses dernières sorties, a retrouvé sa forme habituelle en réussissant notamment sept oiselets. Elle n’a commis qu’un seul boguey, au neuvième trou.

Grâce à cette performance, Henderson est passée du 16e au quatrième rang et a porté son cumulatif à 207 (-9). Elle accuse quatre coups de retard sur la Sud-Coréenne Sei Young Kim, qui est installée au sommet avec une fiche de 203 (-13). Cette dernière a également connu une excellente journée samedi en signant une carte de 67 (-5).

La Sud-Coréenne Jin Young Ko est deuxième, à un seul coup de sa compatriote. L’Anglaise Georgia Hall est quant à elle troisième, à deux coups de la meneuse.

Seule autre Canadienne en action à Naples, Alena Sharp a poursuivi sa glissade au classement en enregistrant une deuxième ronde consécutive de 76 (+4). Elle est présentement 69e, à 22 coups de Kim.