FILES-AUTO-PRIX-F1

Crédit : AFP

F1

Le coéquipier de Lance Stroll se joint à Red Bull

Publié | Mis à jour

La rumeur s’était intensifiée jeudi soir et elle a été confirmée vendredi matin : Sergio Pérez sera le nouveau coéquipier de Max Verstappen au sein de l’écurie Red Bull en 2021.

L’avenir en Formule 1 du Mexicain de 30 ans, qui a récemment bouclé la meilleure saison de sa carrière au sein de la série reine en terminant quatrième au classement des pilotes, était toujours incertain.

L’écurie Racing Point avait annoncé que son contrat n’était pas renouvelé au profit du quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, dont l’association avec Ferrari a pris fin la semaine dernière à Abou Dhabi.

Quant à Alexander Albon, malgré deux présences sur le podium en 2020, il n’a pas réussi à sauver son baquet aux côtés du Néerlandais. Âgé de 24 ans, le Thaïlandais restera toutefois chez Red Bull à titre de pilote d’essais et de réserve.

Une première depuis 2007

Cette embauche, même si elle représente un choix logique, n’est pas dans les gènes de Red Bull, qui a plutôt l’habitude de faire graduer les jeunes espoirs de son équipe satellite AlphaTauri. On a qu’à citer les exemples de Vettel, de Verstappen et notamment de Daniel Ricciardo.

C’est d’ailleurs la première fois depuis 2007 (Mark Webber) qu’elle fait appel à un pilote qui n’est pas issu de cette filière.

«Après mûres réflexions, nous avons décidé que Sergio était le bon choix pour accompagner Max en 2021, a déclaré Christian Horner. Et nous sommes impatients de l’accueillir.»

«Quant à Alex, de poursuivre le patron de l’organisation, il demeure un rouage important de notre équipe et il sera mis à contribution pour le développement de notre nouvelle monoplace [qui sera complètement transformée] en 2022.»

«Je suis reconnaissant»

Pérez n’a pas caché sa fierté de se joindre à une écurie de premier plan, lui qui a porté les couleurs de Force India et de Racing Point pendant sept années.

Il compte 191 départs en F1 et 10 podiums. Il a signé une première victoire au Grand Prix de Sakhir le 6 décembre dernier.

Exemple de régularité, il a inscrit des points à ses 13 participations cette année, lui qui a déclaré forfait en deux occasions après avoir contracté la COVID-19, avant d’être victime de deux abandons en raison d’ennuis mécaniques en fin de saison.

«Je suis tellement reconnaissant envers Red Bull, a indiqué Pérez, qui serait liée à son nouvel employeur pour plus d’une année. Elle me donne l’opportunité de rouler au sein d’une écurie capable de remporter le titre. Vous pouvez être assurés que je vais tout donner.»

Reste maintenant à voir comment Red Bull va gérer cette cohabitation qui s’annonce plutôt... explosive. Pérez et Verstappen sont reconnus pour leur caractère bouillant. D’autant plus que le Néerlandais est considéré comme la tête d’affiche de l’écurie.

La grille est complète

À l’issue du dernier Grand Prix présenté dimanche dernier, Red Bull et AlphaTauri étaient les seules équipes du plateau à ne pas avoir confirmé l’identité de leur deuxième pilote.

L’annonce de la venue de Pérez s’ajoute à celle, plus tôt cette semaine, du Japonais Yuki Tsunoda aux côtés du Français Pierre Gasly chez AlphaTauri.

La grille des 20 pilotes est maintenant complète pour la saison 2021 quoique la présence du Bitannique Lewis Hamilton s’accompagne d’un astérisque.

Si le retour du septuple champion du monde chez Mercedes l’an prochain n’est qu’une formalité, les deux parties tardent toujours à officialiser la prolongation de leur entente.