JAM vs. EBB

Crédit : Photo d'archives

LNH

Lafrenière et Stuetzle: deux visions différentes

Publié | Mis à jour

Sans critiquer directement la décision des Rangers de New York de refuser de libérer Alexis Lafrenière pour le Championnat mondial de hockey junior, le directeur général des Sénateurs d’Ottawa Pierre Dorion a clairement démontré, jeudi, que sa vision est totalement différente dans une telle situation.

Pour Dorion, il ne faisait aucun doute que les Sénateurs allaient permettre à Tim Stuetzle de prendre part au tournoi avec l’Allemagne.

«Stuetzle est de retour à 100% et il jouera, a noté Dorion, dans une entrevue avec la station radiophonique TSN 1200, à propos du troisième choix au total du plus récent repêchage, qui est remis d’une fracture à un bras. Pour nous, lorsqu’un joueur a la possibilité de vivre une telle expérience dans un des plus grands tournois au monde, il est difficile de nier le fait qu’un jeune ne peut que se développer en vivant des matchs où la pression est aussi grande. Ce sera bon pour lui et pour nous, ultimement.»

En plus de Stuetzle, les Sénateurs auront trois autres espoirs au prochain Championnat junior à Edmonton, soit le Finlandais Roby Jarventie de même que les Américains Jake Sanderson et Tyler Kleven.

À propos de la prochaine saison dans la Ligue nationale de hockey, Dorion attend les détails avec impatience. Peu importe le nombre de joueurs permis dans chaque formation et les changements possibles au niveau du plafond salarial, le directeur général affirme que les Sénateurs ne feront pas d’autres embauches d’ici le début du camp d’entraînement.

«Je pense que l’équipe qu’on a maintenant sera celle au camp d’entraînement, a-t-il dit. Nous sommes vraiment excités par le groupe de joueurs que nous avons. La partie la plus excitante pour nous est de savoir qui sont les jeunes qui seront en mesure de se tailler un poste et lesquels auront le plus gros impact sur notre équipe.»

Logan Brown : le plus bel espoir?

Les Sénateurs misent effectivement sur plusieurs jeunes qui ont bien fait, en 2019-2020, chez les Senators de Belleville, dans la Ligue américaine. Dorion a lui-même énuméré les noms de Logan Brown, Josh Norris, Drake Batherson et Vitaly Abramov parmi les attaquants.

«Nous pensons que Logan est notre espoir le plus talentueux dans notre groupe d’attaquants et ce sera à lui de montrer qu’il est en mesure de suivre le rythme dans la Ligue nationale, a notamment affirmé Dorion. On n’a aucun doute sur son talent, mais il n’a que 22 ans et nous savons qu’un joueur de son gabarit [NDLR : il mesure 6 pi 6 po] prend parfois plus de temps à se développer. Il est sur la bonne voie et il a de bonnes années à venir.»

En défensive, le Suédois Erik Brannstrom attire aussi l’attention.

«Nous savons qu’Erik sera une pierre d’assise pour notre équipe dans les prochaines années, a projeté le directeur général. Nous sommes heureux de la façon dont il a joué en Europe, nous sommes très contents de son développement et de ses progrès. Nous avons hâte de le voir au camp et possiblement dans la formation très bientôt.»