Canadiens c Oilers

Crédit : Pierre-Paul Poulin / JdeM

LNH

La LNH de 2020-2021

Publié | Mis à jour

Rien n’est coulé dans le béton, mais tout laisse croire qu’une division canadienne à sept équipes verra le jour pour la prochaine saison de la Ligue nationale de hockey tandis que la composition des trois sections américaines, incluant chacune huit formations, se dessine.

Selon des informations rapportées par le journaliste Pierre LeBrun, du média sportif The Athletic, une section américaine rassemblerait les deux formations new-yorkaises, soit les Rangers et les Islanders, de même que les Bruins de Boston, les Sabres de Buffalo, les Devils du New Jersey, les Penguins de Pittsburgh, les Flyers de Philadelphie et les Capitals de Washington.    

Les courtes distances concernant le voyagement seraient notamment très intéressantes pour ces équipes, comme pour la plupart des clubs américains.

Dans l’Ouest des États-Unis, les Ducks d’Anaheim, les Kings de Los Angeles et les Sharks de San Jose formeraient une section avec les Coyotes de l’Arizona, l’Avalanche du Colorado, les Stars de Dallas, les Blues de St. Louis et les Golden Knights de Vegas.

L’autre division américaine serait composée des clubs de la Caroline, de Columbus, Detroit, Chicago, Floride, Minnesota, Nashville et Tampa Bay. Cette section se veut particulièrement intéressante puisqu’elle jumelle des équipes évoluant traditionnellement dans l’Association de l’Est avec d’autres œuvrant dans l’Ouest.

Advenant le cas où ce plan va de l’avant, le Canadien de Montréal disputerait l’ensemble de la prochaine saison contre les six autres clubs du Canada, soit les Sénateurs d’Ottawa, les Maple Leafs de Toronto, les Jets de Winnipeg, les Oilers d’Edmonton, les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver.